dimanche 18 janvier 2015

Lorsqu'un végé mange à l'extérieur...

... cela peut donner le pire comme le meilleur!

J'ai eu l'occasion d'expérimenter les 2 (le pire et le meilleur donc) dans la même journée, hier.

Hier midi, je suis allée manger au restaurant avec mon mari et mon fils. Un petit resto qui avait l'air sympa, devant lequel on passait régulièrement, et qu'on avait envie de tester.
Déjà, quand on est arrivé, on était seul! Un samedi midi, seuls dans la salle, ça fait quand-même un drôle d'effet mais bon, le resto est assez nouveau, il fait bar à tapas le soir, peut-être qu'il y a plus de monde en soirée, bref, maintenant qu'on est là, eh bien... On va manger, quoi!

J'ouvre donc le menu, et là, un grand boum boum dans mon coeur de végé, que vois-je? Une assiette indienne végétarienne!
Passée la 1ère surprise de trouver ce plat dans un restaurant a priori espagnol, je ne boude pas mon plaisir de ne pas avoir, comme d'habitude, à négocier mon plat avec le serveur ("Vous pouvez me mettre ça sans ça, et aussi sans ça, s'il vous plait?")
Je commande donc cette assiette.

Quelle ne fût pas ma surprise de voir devant moi la fameuse assiette végétarienne composée de:
  • un steak de soja du commerce (enfin, je dis soja, à vrai dire je n'en sais rien, je n'ai jamais su reconnaitre les ingrédients des steaks végétaux du commerce, pour moi ils ont à peu près tous le même goût)
  • une purée de brocolis (outre le fait que je n'aime pas les brocolis, je n'en ai jamais vu dans un plat indien, ils devaient en avoir en rab à refourguer vu qu'ils en ont aussi donné à mon fils alors que ce n'était pas indiqué dans le menu enfant)
  • des haricots plats avec des oignons qui étaient à vrai dire la meilleure partie du plat, même si je cherche aussi le rapport avec l'Inde.
  • un peu de salade

J'ai déjà eu des déconvenues en tant que végé dans des restaurants, mais là, j'ai trouvé encore plus incroyable que ce plat soit au menu!
Même chez moi, je me fais des plats plus élaborés.
A noter que les plats de mon mari et de mon fils étaient tout aussi médiocres, steak haché blanchâtre (20% de matière grasse? 20% soja?) pour mon fils, cuisse de poulet qui se dépiote toute seule pour mon mari.

Bref, une mauvaise expérience culinaire à vite oublier!

Du coup, je n'étais pas très motivée pour le soir, où j'étais invitée à la soirée annuelle des bénévoles de l'association où je suis bénévole, donc...!
Il y avait environ 70 personnes, le même menu pour tout le monde, mais la présidente avait eu le soin de prévenir le restaurateur de faire un menu végétarien pour moi.
Je ne m'attendais pas à des miracles, mais je savais au moins que j'aurais quelque chose à manger pour moi, sans devoir me contenter des accompagnements, ce qui est déjà beaucoup!

J'ai eu droit à un excellent repas, et végétaLien qui plus est!

Que du bonheur:
  • une entrée de crudités, mais que des produits frais
  • en plat, j'ai eu un gros samosa de courgette spaghetti, très original et très bon
  • en dessert, une très bonne salade de fruits frais
Sans compter que le serveur a pris la peine de bien m'expliquer tout ce qu'il y avait dans mon plat.

Après le repas, j'ai pris la peine d'aller remercier le patron en cuisine.

Bref, le pire et le meilleur en un seul jour!


2 commentaires:

  1. ha les restos... cet été on a été dans un resto thai parce qu'il y avait sur la carte un plat "vegan".
    résultat, certes le poulet des phad thai était remplacé par du tofu... mais il y avait de la sauce d'huitre et de l'oeuf... bon à l'époque on était "rien du tout", on ne consommait déjà plus de produits animaux à la maison mais à l'extérieur c'était du freestyle y compris omni.
    donc on a mangé mais... on a été déçus.

    D'ailleurs les restos, ça reste l'un des gros points à travailler chez nous :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, je me considère comme végétarienne stricte et végétalienne pas stricte.
      C'est à dire que même invitée chez des gens ou au restaurant, aucun, mais alors absolument aucun produit issu d'un animal mort n'a franchi ma bouche depuis aout dernier.

      Par contre, même si à la maison je tends de plus en plus vers le végétalisme, je fais des exceptions à l'extérieur et peux me contenter d'un menu ou plat végétarien.
      C'est le compromis que j'ai trouvé et il me convient pour l'instant!

      Au resto ça ne pose pas tant de problème que ça, je trouve, il y a toujours moyen de moyenner!

      Supprimer

On en cause ensemble?