mardi 17 février 2015

Rétrospective sur l'occupation de ma salle de bains!

L'heure est à la remise en question salledebainesque sur la blogosphère!

J'ai donc décidé de me prêter au jeu! Ma consommation de produits d'hygiène et de cosmétiques ayant beaucoup évolué ces dernières années, j'ai trouvé intéressant de faire un petit bilan.

Rétrospective...

J'ai commencé à me préoccuper de mon impact écologique et de prendre soin de moi au naturel il y a environ 7 ans.

Quelle était la situation de ma salle de bain à cette époque-là?

Je n'ai jamais été une très grosse consommatrice de produits de beauté, je n'ai jamais eu 50 gels douches différents à 50 parfums différents, encore moins de cremes et autres cosmétiques.
J'en avais un à la fois.
Par contre, il s'agissait de "produits du commerce classiques", achetés en grandes surfaces. De même pour le maquillage.
Je ne me posais alors aucune question.
Ce qui guidait mon choix à l'époque: le prix, l'odeur, euh... voilà, c'est tout en fait!

Quel a été le déclic?

Le déclic a été de 2 sortes:
  • Tout d'abord, il y a eu les produits que je n'ai plus supporté, quasiment du jour au lendemain. Ca a commencé par le déodorant qui m'irritait les aisselles, puis, quelques semaines plus tard, la creme hydratante pour le visage qui s'est mise à me bruler la figure!
Mon premier réflexe à ce moment-là a été de remplacer les produits que j'achetais habituellement par des produits pour peau sensible.
Pour le déo, ça a relativement bien marché.
Pour la creme par contre, j'ai du en essayer plusieurs, rien ne me convenait. Tout me brulait le visage! J'étais dépitée par le prix des cremes que je devais acheter en pharmacie!
Je me suis alors mise à la recherche de produits alternatifs, qui ne couteraient pas un bras, et qui pourraient me convenir.
C'est comme ça que j'ai découvert le home-made. Eh oui, je l'avoue aujourd'hui, c'est mon porte monnaie qui m'a amenée au home made!!!

  • Le 2ème déclic, qui a eu lieu en parallèle en fait, c'est la naissance de mon fils.
Je me souviens avoir été dégoutée par la trousse de naissance offerte à la maternité, tous ces produits M*stela qui sentent fort, trop fort, et qui en plus lui irritaient les fesses!
Pour lui j'ai senti à ce moment là que le moins de produits possible, et des produits naturels, voilà ce qui serait le mieux!
J'ai commencé à lui faire du liniment oléo-calcaire pour ses fesses, et à utiliser des huiles végétales pour sa peau.
C'est à ce moment-là aussi que j'ai commencé à utiliser des couches lavables et à fabriquer ma lessive.

Bien sûr, tout ne s'est pas fait du jour au lendemain:

Comme je l'ai déjà dit, j'ai plutôt commencé par acheter des produits bio plutôt que de les faire moi-même.
Néammoins, leur prix et leur composition m'ont vite dissuadée.
On n'est jamais mieux servi que par soi-même, comme dirait l'autre!

Voilà qui m'amène au fait maison!

Où est-ce que j'en suis, au jour d'aujourd'hui?

Voici les produits que j'achetais et qui sont actuellement remplacés par du fait-maison:

 
Le démaquillant a été remplacé par des savons (à droite): pour l'instant je n'utilise que la méthode du Melt&Pour (refonte), mais j'aimerais un jour fabriquer mes savons moi-même! Dans le petit bocal à gauche, c'est tout simplement de l'huile de coco pure qui me sert à me démaquiller les yeux!
 
 
Les gels douches ont été remplacés par des savons, surtout pour mon fils qui a une peau atopique. Le vert est un savon d'Alep, le blanc est le même que pour le visage.
 
 
Le shampooing a été remplacé par de la poudre de shikakai et du rhassoul. Cela fait environ 7 mois que je suis au no-poo. J'ai beaucoup tatonné, et je ne suis pas encore totalement satisfaite, mais je persévère! Voir mon bilan no-poo au bout de 6 mois
 
 
 
 
Le déodorant du commerce a été remplacé par mon déodorant maison . La petite cuiller c'est pour racler des bouts en hiver, en été, comme l'huile de coco se liquéfie à partir de 25 degrés, mon doigt suffit^^.
 
 
En haut: ma creme hydratante maison pour le visage à l'huile d'argan et à l'hydrolat de rose.
 
 
 
La creme que j'utilise quand mon fils a des plaques d'eczéma: huile de nigelle, huile végétale (celle qui me tombe sous la main) et beurre de karité.
 
 
Mon dentifrice maison en période d'essai depuis quelques jours (d'où la petite quantité), article à venir!
 
 
 
Bien sûr, j'ai une marge d'amélioration très importante:
  • Ma trousse à maquillage:
 
Alors qu'elle était plutôt minimaliste ces dernières années, il semble que j'aie replongé^^ en découvrant le site Avril Beauté... En effet, comment résister à du maquillage bio, fabriqué en France et à bas pris??? Mais je me connais, une fois l'attrait de la nouveauté passé, je reviendrai à plus de minimalisme. D'ici là, mes produits seront utilisés jusqu'à la dernière miette donc pas de gachis!
J'ai testé il y a longtemps le maquillage home made, ça ne me convient pas du tout.
  • Le dentifrice:
Celui que j'ai fabriqué n'étant apparemment pas fait pour un usage quotidien, il faudrait que je trouve une autre recette moins abrasive.
 
  • Je n'ai montré que les produits que j'utilise MOI (et aussi mon fils). L'Homme de la maison est resté aux produits du commerce...
 
 
Voilà pour moi, j'espère que ça vous aura donné quelques idées, et si vous avez des idées pour m'aider à avancer, n'hésitez pas!

 
 
 
 

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'aime bien tes articles mais pas trop le temps de commenter en ce moment.
    J'ai découvert le minimalisme il y a un an environ. Je n'ai pas fait beaucoup de changements à la maison mais plutôt dans ma manière de consommer. Dans la SDB j'ai beaucoup réduit. Pas de nouvel achat tant qu'un produit n'est pas terminé. Pour les gels douche je n'en ai qu'un, bon c'est plutôt une huile de douche de chez Roger cav. achetée en pharmacie qui semble contenir moins de cochonneries que celles des grandes surfaces. Depuis que j'ai vu une émission sur le contenu des gels douches je fais plus attention, notamment pour les enfants. Pour les cheveux que je lave 2 fois par semaine, j'ai un seul shampoing, un après shampoing (obligée avec mes bouclettes) mais que n'alterne avec un masque (cheveux secs en ville et super beaux en campagne, merci l'eau et la pollution). Tu dois te dire que t'es bien loin de tout ça!
    Malheureusement je n'ai pas le temps de simplifier et de passer au naturel très rapidement, mais j'y arriverai.
    Je termine aussi mes crèmes hydratantes en les utilisant sur les mains. Ceci afin de passer à autre chose. Tant que je ne les ai pas terminées je n'achète rien.
    Concernant le dentifrice, je l'achète en promo en pharmacie. Il est bien mieux et vu que j'utilise une brosse électrique j'en consomme peu.
    Pour le visage j'ai toujours mon démaquillant à terminer puis je pense passer à autre chose et acheter des disques démaquillants lavables. Côté maquillage, ce sont des cosmétiques du commerce qui ne sont pas près de se terminer mais qui me conviennent. Je crois que j'ai des rouges à levres pour encore une année.
    Je refuse les échantillons en parfumerie car je ne les teste jamais ou bien j'en demande pour les cheveux. Côté parfun, j'en ai qu'un de chez Fragonard. Il est aussi bien que ceux des marques le plus connues en bien moins cher.
    J'ai 2 savons de Marseille dont je ne connais pas exactement la composition, à ton avis je peux les utiliser pour la douche?

    Bravo pour ton blog. Je ne peux pas t'aider à avancer mais toi tu y contribues en ce qui me concerne.
    Same Iro

    RépondreSupprimer
  2. Chaque petit geste est important, bravo pour ce que tu fais déjà!
    Tu as raison de terminer tout ce que tu as acheté, je n'ai jamais compris les gens qui jetaient!
    Je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas utiliser ton savon de Marseille pour le corps, je pense qu'il n'y a aucun soucis!
    Tu peux aussi en faire un gel lavant pour les mains en faisant bouiller 300 ml d'eau et en ajoutant 40 ou 50g de ton savon.
    Pour les disques démaquillants lavables, j'utilise depuis des années... un plaid découpé en carré! Très simple et économique!
    Au plaisir de te relire bientot!

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?