lundi 16 mars 2015

Le sèche-linge ne passera pas par nous!


Je n'ai jamais eu de sèche-linge.
Quand j'habitais en appartement, le problème ne se posait pas, il n'y avait pas la place, et en plus, le linge séchait correctement grace à la chaleur sèche des logements collectifs.
Quand on est arrivé en maison, puis quand les enfants sont arrivés, il a fallu faire plus de machines.
En plus j'ai changé de région, pour arriver dans une où le climat est plutôt humide. Une région où soi-disant il ne pleut que sur les cons (mais il doit y avoir beaucoup de cons).

Malgré tout, j'ai toujours refusé d'avoir un sèche-linge, et je me débrouille pour m'en passer.

Le linge peut quelques fois sécher dehors, mais c'est plutot rare car le temps est très changeant et il faut être vigilant pour ne pas se faire surprendre par une averse.

Quand le temps est beau, même s'il ne fait pas chaud, je le mets dans ma véranda en fermant toutes les portes. Il fait alors très chaud, même s'il fait froid dehors.
Quand le temps est gris et pas chaud, comme ça arrive souvent, le linge est mis devant la cheminée.

La période la plus compliquée à ce niveau-là, c'est en ce moment: le temps est changeant, pas toujours très beau, donc ça ne chauffe pas dans la véranda, et je ne fais pas forcément de feu car il ne fait pas si froid.
Il arrive alors que le linge mette 2 jours pour sécher.
Si vraiment je vois qu'il ne sèche pas le 2eme jour, je fais du feu, mais c'est rare.

Je préfère alors faire moins de lessives.
Pour 4 personnes, 2 adultes et 2 enfants, je fais 4 à 5 lessives par semaine (une lessive est déjà consacrée aux serviettes de bains, torchons, etc...)
Depuis quelques temps, j'essaye de faire de moins en moins de lessives. Fini le temps où je mettais au sale un vetement porté un jour qui avait juste une petite tache. S'il y a juste une tache, je l'enlève, tout simplement, et le vetement peut etre reporté le lendemain.
Nous avons suffisamment de linge chacun pour ne pas avoir absolument besoin de lavage pendant plusieurs jours.
Je m'organise pour laver en priorité les affaires sont nous n'avons pas 40 exemplaires et qu'il faut à date fixe, comme les joggings des enfants pour les cours de sport, ou les pyjamas, que nous n'avons qu'en double exemplaire. C'est la base de chaque machine.
Pour le reste, elle est complétée à chaque fois par les vetements dont nous avons besoin en priorité.
Ainsi je peux rester, en cas de besoin (météo pas clémente) pendant 3 ou 4 jours sans probleme sans faire de machine.

Au final, je pense vraiment que le sèche-linge est un besoin qu'on se crée. On peut avoir tout de suite le linge qu'on veut, dès le lendemain.
Mais avec un peu d'organisation, on peut très bien s'en passer!

9 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je n'ai pas de sèche linge et je n'en veux pas. Je n'ai jamais été habituée et je m'en passe très bien. Le linge peut mettre 2 jours ou plus à sécher mais comme toi je l'organise en conséquence. J'aime étendre mon linge en le secouant bien pour diminuer le linge à repasser. Mon plaisir c'est de le mettre à sécher dehors quand le temps le permet, ce qui est plutôt rare. Le linge a toute de suite une autre odeur!
    Puis ça ne fait pas grimper la facture EDF!
    Same Iro

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'en ai un, il ne sert pas beaucoup mais il dépanne bien. Ici pas de véranda ni cheminée alors quand la gastro s'invite pour les jumeaux ça aide. C'est d'ailleurs suite à une gastro ou je n'avais plus rien de sec à mettre aux enfants que j'en ai acheté un. Les enfants sont encore petits il faut souvent changer hélas.

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que c'est comme le micro ondes ou le lave vaisselle, tant qu'on en a pas, on s'en passe, mais une fois qu'on y a goûté, difficile de s'en passer...

    RépondreSupprimer
  4. Nous on en a un depuis qu'en déplaçant une armoire dans la pièce où on faisait sécher notre linge (notre chambre à coucher, où le bébé dormait aussi) on a découvert que le mur était entièrement couvert de moisissures. Et pourtant on aère bien matin et soir. Depuis qu'on a nettoyé les moisissures et qu'on ne met moins de linge à sécher, le bébé est beaucoup plus rarement enrhumé. Par contre je fais comme toi, je nettoie les petites tâches à la main au lieu de tout mettre à la lessive, avec trois enfants ça réduit bien le travail!

    RépondreSupprimer
  5. mais quand on n'a ni véranda, ni cheminée, et qu'on ne peut pas mettre le chauffage? ;) En ce moment, j'aurai bien besoin d'un sèche linge ^^

    RépondreSupprimer
  6. Voui... euh, dépend, quoi. Ici trois enfants, 4-5 lessives par semaine (avec la 8kg, j'étais à 5-6 avec un bébé de moins avec la 6kg), et oui, je me passerais de la fonction séchante (qui a des défaut par ailleurs), mais quand même... Je gagne une demie-heure de sommeil (c'est pas rien), la possibilité d'utiliser les CL (c'est un peu de la mauvaise fois vu que j'en utilise 2 par jour au max, mais avoir du linge qui sèche en 4 jours malgré le radiateur électrique poussé à fond à côté)... Cette année le radiateur est resté à un thermostat raisonnable, j'utilise la fonction séchage une à deux fois par semaine, et j’espère bien que ce sera moins cet été. Je pourrais m'en passer. Mais ça rend service, quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui j'imagine que c'est comme le lave-vaisselle, quand on en a un, on se demande comment on faisait avant!

      Quand mon fils était petit j'ai utilisé, les couches lavables et pourtant je n'ai jamais eu de sèche linge.
      Et pourtant j'ai une maison qui est très humide.
      L'été je mets dehors et l'hiver devant la cheminée.
      Au pire du pire ça met 1 jour 1/2 à sécher.

      C'est sûr que si tu dis que ça met 4 jours...

      Supprimer
  7. Bonjour,
    pour le linge, avant on ramait pas mal.
    Maintenant, on a déménagé, et ça va mieux.
    Ce qui change : plus d'espace d’étendage dehors mais abrité (dans le garage)
    Une machine à laver bien plus puissante (on est passé d'un premier prix à une miele, souvent considéré comme semi-pro).
    La différence se situe à l'essorage. L'ancienne faisait un rodéo, mais les vêtements un peu lourd (typiquement les serviettes éponges)n'était jamais essoré. La nouvelle (enfin d'occasion, faut pas déconner), vibre à peine, mais on ressort tout parfaitement essoré.

    Donc sans sèche linge, un bon essorage est particulièrement efficace!

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?