mardi 28 avril 2015

Comment aller moins au supermarché tout en maintenant son budget - Bilan du 1er mois

Vous vous souvenez, il y a environ un mois, je me demandais comment maintenir mon budget tout en allant de moins en moins au supermarché ?

J'avais fait un petit état des lieux de ce que j'achetais à la biocoop, chez le producteur et au supermarché, les 3 endroits où je fais mes courses.

Je dépensais environ 130€ par mois au supermarché et j'avais bien envie de passer à 80.
Pas dans le but de gagner 50€ sur mon budget mensuel, enfin, j'aurais pas dit non, hein, mais plutôt que ces 50€ soient répartis entre le producteur et la bioccop.

Alors, au bout d'un mois, quel est le bilan?

Je vous le dis tout de suite, il est mitigé...
Je n'ai pas réussi à atteindre les 80€, je suis autour de 110.
Ca fait une vingtaine d'euros de gagnés, ce n'est pas terrible, mais par contre ce que je trouve positif, c'est que grâce à ma petite analyse, j'espère progresser le mois prochain.
J'ai déjà relevé quelques grossières erreurs de débutant...
Encore une fois, c'est le défaut d'organisation qui fait flancher le truc! Avec les vacances scolaires et plusieurs jours hors de la maison, je me suis fait avoir sur des achats de dernière minute qui ont plombé la note.

Que je vous raconte ça en détail:
  • D'abord, il y a eu le gros plein du mois. J'avais fait une liste des courses détaillée et je l'ai suivie à la lettre. Je pense qu'elle était plutôt bien faite, car mis à part quelques petits trucs frais, je n'ai rien eu à racheter. POSITIF

  • Ce qui l'est un peu moins, c'est que déjà, rien qu'avec ce plein, j'en ai eu pour 80€. Chocolats de Pâques compris, certes, mais je ne peux pas me cacher derriere cela étant donné que j'en avais pour moins de 6€^^. Donc grosso modo, si j'avais voulu tenir mon défi, il aurait fallu que je ne remette pas les pieds DU TOUT dans un supermarché de tout le mois. C'est ce que j'ai cru pouvoir faire au début. Plutôt NEGATIF.

  • J'ai notamment enchainé les yaourts et autres desserts maison afin de ne pas avoir à en racheter. Au final, juste une semaine avant la fin du mois, j'ai racheté une douzaine de yaourts pour mon mari qui de toutes façons ne mange pas mes desserts maison (oui, je sais, c'est un muffle) POSITIF (Je ne vois pas comment faire mieux)

  • De tout le mois, je n'ai acheté que quelques carottes au supermarché (une dizaine), et c'est un problème d'organisation. Je partais en vacances 3 jours plus tard, j'avais besoin de carottes, le producteur n'est ouvert que le vendredi et le samedi, ça tombait pas les bons jours... En m'organisant mieux, j'aurais dû en prendre plus le vendredi précédent pour en avoir assez toute la semaine. Néammoins, je n'ai acheté AUCUN autre fruits et légumes au supermarché, donc presque 100% chez le producteur. POSITIF

  • Du coup, je commence à avoir vraiment les proportions dans l'oeil de fruits et légumes pour la semaine, car avant j'avais toujours tendance à en prendre trop peu et je devais, du coup, aller de temps en temps au supermarché pour rallonger. POSITIF

  • Un de mes objectifs était de diminuer le gruyère râpé: cela a dépassé mes espérance puisque j'en ai acheté 2 fois moins que d'habitude et que j'en ai toujours la moitié au congel. POSITIF

  • Passons maintenant aux points qui fâchent: je suis allée 2 ou 3 fois dans des supermarchés en plus de mon gros plein pour acheter à l'arrache de quoi faire des pique-niques. Non seulement c'est cher de faire cela, mais en plus on achète des trucs pas bon dans beaucoup d'emballages: c'est naaaaaaaaaaaaaaaaze!!! NEGATIF

  • J'ai acheté un poulet lors de mon gros plein. Je n'ai toujours pas trouvé de producteur. Le seul que j'ai trouvé est horriblement cher: + de 20€ pour un petit poulet, franchement ça me crève le porte-monnaie. Et pourtant le poulet que j'achète au supermarché est loin d'être un 1er prix élevé en batterie, mais il coûte deux fois moins cher. NEGATIF

*    *    *
 
Malgré le résultat qui n'est pas éclatant, je trouve qu'il y a quand-même beaucoup de positif.
Je me dis qu'au mois de mai, sans vacances, et en étant bien motivée dès le début du mois, il y a moyen que je fasse vraiment mieux car j'ai l'impression d'avoir tiré les leçons de ce 1er mois de tâtonnement.

RDV fin mai pour voir s'il y a de l'amélioration!!!

4 commentaires:

  1. 110 euros seulement au supermarché pour tout le mois, je trouve que c'est déjà pas mal ! Quel est ton budget total pour l'alimentation ? Moi, avec 2 grands ados, j'ai du mal à prévoir les quantités, entre les jours où ils sont affamés et ceux où ils décident au dernier moment de ne pas rentrer manger, difficile de s'organiser. En plus, quand ils étaient petits, j'avais plus que maintenant le réflexe supermarché, donc ils ont été mal habitués...et chez les copains c'est toujours mieux (pizzas, hamburgers surgelés et j'en passe), bref je suis une mère tortionnaire qui, comble de l'horreur, leur prépare parfois du local, bio et végé. J'ai maintenant compris qu'il vaut mieux ne pas le leur dire...Donc pour le moment, je rêve de ne plus mettre les pieds au supermarché mais ce n'est pas possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes 4, 2 adultes et 2 enfants de 7 et 10 ans, et nous prenons tous nos repas à la maison. Mon mari travaille à temps plein mais il ne mange pas le midi, il se fait une collation en rentrant puis un gros repas le soir, c'est son unique gros repas de la journée. Les enfants peuvent aller 2 ou 3 fois à la cantine ds le mois maximum. Mon budget total alimentation + hygiene (du corps et de la maison) tourne autour de 300€. Qd le potager donnera bien, il diminuera autour de 250€. Difficile en effet avec tes ados. Tu peux peut-être leur faire des hamburgers maison et des pizzas maison, ça sera toujours mieux que de les acheter tous faits, non? Pour ma part j'y ai réfléchi et je pense qu'il sera impossible de ne + mettre les pieds DU TOUT au supermarché, pas à cause des enfants mais de mon mari!!! Déjà il mange de la viande et du poisson, mais ça je peux peut etre encore diminuer le supermarché en trouvant un producteur de poulet, mais la poissonnerie est celle du supermarché donc bon, je compte ça ds la note "supermarché". Et aussi parce qu'il mange des yaourts du commerce, notamment les fameux bifidus. Et ca je peux rien y faire. J'achète aussi au supermarché des produits d'hygiene comme le bicarbonate ou le vinaigre blanc qui coutent 5 fois plus cher a la biocoop. La nourriture des animaux est incompressible aussi. J'ai regardé à la biocoop pour mon chat, mais maintenant qu'il est vieux, je lui prends des croquettes "senior". Bref, même en retournant le truc ds tous les sens, je ne vois pas, pour le moment, comment descendre sous la barre des 80€ au supermarché. Mais j'ai pas dit mon dernier mot!

      Supprimer
    2. ho bin oui Anne, ne leur dit pas haha
      Et sinon, tu peux aussi leur faire des hamburger et des pizzas locales et végé (ruses de sioux). Je leur fais aussi une brioche par semaine et des petits croissants pour le matin. Ou comment se mettre ses enfants dans la poche, lol.

      Supprimer
    3. Chez moi les hamburgers et les pizzas sont bien sûr maison (mais pas végé), c'est chez les copains que c'est du surgelé ! J'essaie de faire un gateau par semaine pour les petit dej, la seule chose qu'ils aiment vraiment, c'est mon pain d'épices vegan (recette trouvée sur le net je ne sais plus où) parce que je ne leur ai jamais dit ce qu'il contenait. Il n'y a plus de produits laitiers de vache à la maison depuis 2 ans et ça ne leur pose pas de problème, à mon homme non plus. Par contre, il ne faut pas leur dire que je cuisine au lait végétal, sinon j'ai droit de la part des enfants à une moue écoeurée. S'il y a des copains, c'est pire : quelle plaie d'avoir une mère bobo !

      Supprimer

On en cause ensemble?