samedi 4 avril 2015

Pour vivre autrement, faut-il beaucoup de temps? LE BILAN - La question du temps...

Eh voilà, cette fois-ci c'est vraiment la fin de la fin de notre petite série "Pour vivre autrement, faut-il beaucoup de temps?"

Petite piqûre de rappel:
J'ai essayé, à travers chaque domaine, d'expliquer qu'on peut changer ses habitudes sans passer des heures et des heures à cela.
Bien sûr, changer ses habitudes peut prendre du temps au début.

Le temps est précieux.
Ca, c'est enfoncer une porte ouverte. Tout le monde je pense, sera d'accord avec cette affirmation.

Qu'est-ce que j'ai envie de faire de mon temps?
Là, par contre, chacun peut y répondre personnellement.
Je vais essayer de décrire un peu mon état d'esprit par rapport à cette question.

Tout d'abord, le meilleur allié du temps, c'est l'organisation.
Y a rien de pire que de chercher 3h ce qu'on va mettre ce matin, zoner dans les rayons du magasin sans liste en se disant qu'il va nous manquer un truc à peine arrivé à la maison, ou découvrir à 17h58 qu'on avait RDV à 17h30 chez le dentiste.

Il ne faut surtout pas avoir l'impression de perdre son temps en remplissant son agenda ou en faisant des listes (de courses, de choses à faire...)
C'est ce que j'appelle "perdre 5 minutes pour en gagner 50".
Bon investissement.

Autre conseil: on ne procrastine pas.
On voit un truc qui nous interesse, une recette, un lien, on le note tout de suite.
On a 1h devant nous: on fait d'abord ce qu'on a à faire, et on zone sur Facebook après.
Ca peut paraitre bête, mais nul n'est à l'abri d'un contre-temps qui nous fout en l'air toute la journée: un enfant malade, une panne de voiture, etc...

On repère ce qui est chronophage:
les appels à tante Bernadette qui taille toute la famille pendant 2h, les réseaux sociaux et bien sûr: la télé.

Je n'ai pas pu résister à vous mettre cette image trouvée sur internet, et dont je ne connais pas l'auteur, désolée!
 
Je ne regarde jamais la télé.
Enfin, je regarde d'un oeil les informations (tout en écrivant cet article!), histoire de voir un peu quel est le niveau d'information de mes congénères.
Mais l'information qui m'intéresse, je la trouve ailleurs.
Autrement je ne regarde jamais la télé, ni le matin, ni le midi, ni le soir.
Jamais d'émissions de divertissements, jeux et même les films, c'est de temps en temps en streaming, c'est tout.
Je peux passer des journées entières chez moi sans l'allumer. J'aime le silence. C'est une denrée trop rare et précieuse quand on a des enfants^^.
Et donc, si j'en crois les statistiques actuels, j'économise 3 à 4h par jour, à ne pas regarder la télé.
 
Mais alors qu'est-ce que je fais de tout ce temps?
Déjà, je lis. Environ 1h30 chaque soir. Des romans et des ouvrages sur des thèmes qui m'intéressent. Je lis donc environ 4 ou 5 livres par mois.
Je passe beaucoup (trop) de temps sur internet, entre les réseaux sociaux et ce blog.
Je cherche des recettes, des alternatives.
Je cuisine, je m'occupe de ma maison.
(Je ne vous parle pas de mes obligations professionnelles, c'est comme tout le monde).
Et bien sûr, je m'occupe des enfants. Je les trimballe a leurs RDV, je joue avec eux, je cuisine avec eux, je fais les devoirs avec eux, je sors avec eux, je parle avec eux.
 
En bref, je dirais que "J'ai pas le temps" est une phrase qui ne m'a jamais vraiment convaincue.
OK tu travailles beaucoup et tu es 10h par jour hors de chez toi.
OK quand tu rentres tu es crevé et tout ce que tu supportes, c'est t'avachir devant la télé.
Mais dans ce cas, y a quand-même des questions à se poser.
Si t'as le temps de mater de A à Z la dernière série à la mode, tout en travaillant, théoriquement, tu as aussi le temps de cuisiner et de jouer avec tes enfants.
Ou alors on ne parle pas de temps mais de disponibilité mentale.
Je pense que très souvent, le problème se situe plutot à ce niveau.
C'est là que la motivation entre en jeu.
 
Et tu es certainement très motivé, petit colibri, si tu as lu tous les articles de cette série jusqu'au bout!
Alors y a pu ka...

2 commentaires:

  1. Bonjour !
    La plupart du temps, les gens ne manquent pas de temps, mais d'énergie ! Quand tu es épuisé par ton travail et les temps de transport, je comprends que tu n'aies pas la force de cuisiner où de jouer avec tes enfants. Par contre le réflexe télé, c'est un conditionnement. Quand je suis épuisée, j'ai plutôt le réflexe dodo à 20h30 ou 21H. Je ne sais pas si ma famille y gagne...
    Allez, j'arrête l'ordi, et je file à la bibliothèque avant qu'elle ferme.
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement je pense aussi que ce n'est pas une question de temps mais d'énergie.
      Je ne jette pas la pierre car j'ai été pareil, mais je suis bien contente qu'aujourd'hui mon énergie soit utilisé a bon escient !

      Supprimer

On en cause ensemble?