mardi 12 mai 2015

Plein mensuel à la biocoop (défi moins de 80€ au supermarché, suite)

Je continue mon défi, et je sens que les choses commencent à se corser...

Je suis donc allée à la biocoop hier matin, et je m'en suis tirée pour 48,65€, ce qui est plutôt pas mal, mais je serre un peu les fesses en me disant que pour mener à bien mon défi, je suis sensée ne plus dépenser que 11€ au supermarché d'ici la fin du mois...

Attaquons d'abord le plein biocoop, puis on fera un point sur le défi à la fin!

Donc, il y avait quoi dans mon chariot pour 48€:
  • Des féculents pour environ 10,50€: des spaghettis 1/2 complets (1 kg), du riz de Camargue, des pâtes, du boulgour, du riz rond pour faire du riz au lait (j'ai eu la main carrément trop lourde vu que j'en ai pris 800g alors qu'il m'en aurait fallu la moitié! Il faut vraiment que j'aiguise mes noenoeils pour mesurer mes réels besoins!)
  • De quoi faire un gros gros paquet de céréales maison pour le matin: 700g de flocons d'avoine, un mélange de fruits secs, des bananes séchées, des raisins secs: un peu plus de 8€. Mon saladier est rempli à ras bord, mais le mélange de fruits secs m'a vraiment mise dedans, à 20€/kg, ça chiffre (trop) vite!
  • Du tofu sous toutes ses formes: nature, fumé, aux herbes, au curry, du tofu soyeux: environ 11,50€.
  • Du PQ: presque 5€ mais les 8 rouleaux ont l'air ultra balèzes, j'espère qu'ils dureront longtemps!
  • 1 concombre et 4 bananes pour environ 3€
  • Divers: creme de soja, noix de coco râpée, levure maltée
Il me restait encore dans les placards diverses céréales et légumineuses: haricots blancs, lentilles, sarrasin, semoule...
Je n'ai pas racheté non plus de farine car il m'en restait assez pour finir le mois.

Au final, j'ai l'impression d'avoir dépensé presque 50€ et de ne pas avoir grand-chose...

L'autre élément important, c'est que j'avais préparé une liste d'aliments à comparer niveau prix entre la biocoop et le supermarché:
  • Creme de soja: prix équivalent: à prendre à la biocoop désormais.
  • Lessive: idem
  • Lait 1/2 écrémé: idem
  • Les huiles: alors là c'est le bad total: elles sont 2 fois plus cheres, au bas mot, à la biocoop. Je précise que j'ai comparé bien entendu avec des huiles bio première pression à froid, pas avec les 1ers prix. 11€ le litre d'huile d'olive, sachant qu'une bouteille nous dure un mois, ça va être dur...
  • La moutarde et les cornichons: 3 à 4 fois plus chers qu'au supermarché. Autant la moutarde j'en utilise peu donc je pourrais la pendre à la biocoop, mais les cornichons, ça fait un budget!
  • Il y a aussi des choses que je n'ai pas trouvée à la biocoop: de la nourriture pour les lapins, du lait en poudre, de la fécule de maïs (et l'arrow root était en rupture de stock).
En bref, je dirais que cette visite à la biocoop a été instructive, mais que j'ai quand-même été refroidie par les prix de certains aliments.
Je pense qu'il va falloir que je réfléchisse mieux à notre alimentation si je veux aller au bout de mon défi, et même m'améliorer pour les mois suivants.

Et niveau budget, on en est où?

Pour le mois de mai:
  • 69€ au supermarché (reste 11)
  • 49€ à la biocoop
  • 30€ chez le producteur
  • 10€ dans une association caritative qui vend du destockage d'un supermarché à petit prix au profit des personnes défavorisée.
  • 60€ d'un colis de boeuf
Total aujourd'hui: 218€

Dépenses à venir:
  • 11€ au supermarché
  • 30€ producteur
  • 36€ de poulets chez un producteur (qui dureront plus d'un mois mais il faudra qd-même les comptabiliser ce mois-ci) J'hésite qd-même à les comptabiliser ce mois-ci, sachant que le mois prochain je n'aurai aucune viande à acheter car j'en aurai assez dans le congélateur...
Total prévisionnel: 295€ (259 sans les poulets)!

Moi je dis: c'est chaud chaud chaud, car j'arrive tout juste à mon objecif en ne tolérant aucun écart.

9 commentaires:

  1. Bonjour !
    L'huile bio c'est difficile à produire et malheureusement très cher. Mon producteur d'huile d'olive la vend à 14 euros le litre en direct. C'est moins cher en supermarché mais il ne s'agit pas de le même chose : as-tu regardé l'origine de l'huile en supermarché ? est-elle seulement indiquée ? Moi je ne crois pas beaucoup au bio de supermarché quand il n'y a même pas d'indication de la provenance. Malheureusement, l'huile par sa nature concentre les pesticides. Donc s'il y a un seul produit à acheter bio, c'est bien l'huile.

    RépondreSupprimer
  2. biocoop n'est pas un supermarché et 14e/litre faut savoir se payer ça, j'ai acheté (en belgique) sur une foire bio de l'huile grecque kalamata à 8e:L par bidon de 5l. essaye de taper en moteur de recherche "huile olive grecque bio" et j'ai vu qu'il y a moyen de trouver à 9e/litre. pour les cornichons il parait que c'est facile d'en faire pousser.agnès

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toujours du mal à comprendre, mais peut-être que quelqu'un pourra éclairer ma lanterne, en quoi le bio des supermarchés serait moins bon que le bio ailleurs.
    Mis à part le fait de donner de l'argent au supermarché, évidemment, je parle de la qualité.
    Quand c'est le même label, c'est à peu près pareil, non?
    L'huile d'olive que j'ai trouvé dans mon supermarché est bio (ecocert) et premiere pression a froid, après elle est 2 fois moins chere (et même encore moins) qu'a la biocoop, dans laquelle l'huile est certifiée ecocert aussi.
    Après je n'en suis pas entièrement satisfaite, comme je le dis, je préfèrerais diminuer encore plus ma part supermarché, mais j'y travaille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas le bio de supermarché que je conteste, c'est le bio sans origine du producteur : quand la bouteille d'huile est issue d'un mélange de plusieurs pays, il devient difficile de croire à l'efficacité des contrôles. Ecocert est un peu dépassé, vu le peu d'employés qu'ils ont pour le nombre de certifications.

      Supprimer
  4. je pense que le bio du supermarché est du bio de qualité, la certification l'atteste mais le but du supermarché est de se faire le max de pognon donc le bio devrait avoir une logique de qualité et là il y a juste une logique de rendement, certains produits pouvant être par ex produit en france vont être produit au maroc pour les bas salaire avec impact environnemental plus important, arriver à concilier sa santé, celle de son portefeuille, de la planète, le respect des travailleurs pff difficile.agnès

    RépondreSupprimer
  5. Question bête : les lapins ils ne peuvent pas manger d'épluchures ?? Je ne me souviens pas que mon grand-père leur donnait autre chose... Maintenant, suis plus toute jeune hein :) je peux avoir oublié ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils mangent pas mal les fânes (sauf quand je leur pique pour faire des pestos!), je leur ai jamais donné trop d'épluchures, il faudrait que j'essaye, mais comme ce sont des lapins de luxe (extra nains), je me demande si c'est bon pour eux... Ce soir j'essaye de leur en donner un petit peu pour voir. Après, chez nous les lapins sont déjà en mode super récup: copeaux de bois récupérés du bois tronçonné, foin glané dans les champs, fânes et "mauvaises herbes" du jardin. En gros je leur achete un paquet de granules pour eux 2 pour le mois, histoire qu'ils aient des céréales!

      Supprimer
  6. Ce n'est pas le fait que le bio soit vendu en supermarché qui pose souci, c'est l'origine des produits. Les normes bio ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Dans des pays comme par exemple l'Egypte, qui fournit pas mal de produits bio à la grande distribution, les normes de production bio son tmoins strictes que celles appliquées en France par exemple. Donc les légumes bio vendus en supermarché sont moins chers mais aussi moins 'bio'.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis d'accord avec toi que les normes Bio sont différentes d'un pays à un autre, mais tu oublies qu'au niveau de l'importation si elles ne correspondent pas aux critères Français, elles ne sont tout simplement pas commercialisées chez nous, donc le bio vendu en France, et quelle que soit sa provenance, reste du bio. Le seul bémol c'est au niveau de l'impact écologique (transport, ...) mais la qualité répond à nos labels.

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?