samedi 6 juin 2015

Végéta*isme: au bout de 9 mois, les goûts changent.

Cela fait maintenant 9 mois qu'aucun morceau d'animal mort n'a franchi le seuil de ma bouche.

9 mois que j'ai commencé par supprimer les produits animaux. J'étais alors un peu perdue.
Je me marre maintenant en me remémorant ma 1ere semaine de végé, où j'avais remplacé toute viande par des légumineuses, craignant la carence en protéines, et où mon corps non habitué avait crié au scandale! (je vous épargne les détails^^)

J'aimais la viande, au goût, vraiment.
J'ai eu mon petit pincement au coeur en pensant que je n'en mangerai plus jamais.
Je me disais que rien ne pourrait égaler les produits animaux pour satisfaire mes papilles.
Attention, cela n'a jamais ébranlé mes convictions, loin de là!
C'était juste comme une sorte de petit regret sous-jacent.

Pendant plusieurs mois, j'ai tatonné en cuisine.
Déjà, je n'avais pas les réflexes de végé, j'essayais de manger absolument des légumineuses une fois par jour, c'était un peu rigide et calqué sur la manière de manger des omnis: viande, céréale, légume.
Moi c'était légumineuse, céréale, légume.
Pas très inventif, pas très diversifié.

En plus de ça, j'ai toujours naturellement aimé les choses qui ont pas mal de goût.
Je n'étais pas du tout fan des légumineuses, que je me forçais à manger telles quelles, et pas fan des légumes non plus.
La grosse loose de la végé.

Je crois qu'à force de n'avoir que ça à manger, mes goûts, mon goût a changé.
Ca a bien pris 7/8 mois.
Il faut dire aussi que j'ai trouvé de nouvelles recettes, et qu'après quelques mois d'austérité post-transition alimentaire, j'ai redécouvert le plaisir de manger.

Aujourd'hui, j'aime les légumes.
Je n'aurais jamais cru qu'un jour je pourrais m'extasier sur une ratatouille maison:


Je crois que la ratatouille était mon plat détesté depuis toujours!

Aujourd'hui, je peux dire que la viande ne me fait plus du tout envie.
J'ai trouvé des plats que j'adore et qui me réconcilient vraiment avec le plaisir gustatif!
J'ai également redécouvert les épices, que j'utilise beaucoup plus qu'avant.

La cuisine végéta*ienne est bien plus diversifiée que la cuisine omnivore finalement, enfin chez moi en tous cas!
Je suis beaucoup plus créative aujourd'hui que lorsque je mangeais de la viande.
J'ai découvert qu'on peut vraiment manger avec plaisir en étant végétalien.

4 commentaires:

On en cause ensemble?