dimanche 12 juillet 2015

Les plats végé que les enfants aiment

Attention attention, WARNING, je ne vais pas vous parler de végétarisme ou de végétalisme chez les enfants, je ne m'en sens pas le droit, c'est un sujet litigieux et je ne suis pas nutritionniste!

Comme vous le savez, ici les enfants mangent végé environ 4 jours dans la semaine, et jamais de viande ni de poisson le soir.
Donc en gros, ils mangent une petite part de viande ou de poisson 3 à 4 fois par semaine.

Alors qu'est-ce qu'ils mangent le reste du temps?

Il y a quelque temps, alors que je discutais de la question avec des copines (omnivores), certaines m'ont dit qu'à leur avis, cela serait impossible pour elles de faire des plats végé à leurs enfants.
Elles pensent qu'ils n'aimeraient pas.
Très franchement, c'est ce que je pensais aussi au début, lorsque j'ai arrêté de manger de la viande et du poisson. Ce qui fait que je ne leur ai pas proposé de goûter à mes plats pendant plusieurs mois. Je pensais que c'était peine perdue.

Ce n'était pourtant pas gagné d'avance:
  • Un des 2 est crudivore. Mais vraiment, hein, il ne mange AUCUN légume cuit. Ca lui soulève le coeur, ça ne passe pas, ce n'est plus jamais passé depuis l'époque bénie où je lui faisais des petits pots maison. Dès qu'il y a eu des morceaux, il n'en a plus jamais voulu. Au début on me disait: "Ca passera, ça passera". Ben non, c'est jamais passé. Aucun légume cuit donc, et ni sous forme de purée, ni sous forme de soupe, nada. Par contre, tout ce qui est cru passe sans problème.
  • L'autre a un profil plus classique: il ne raffole pas des légumes du tout, mais bon, en se forçant un peu, ça passe.
  • Les légumineuses telles quelles: lentilles, pois chiche, c'est pas du tout leur grande passion non plus.
  • Goûter des trucs nouveaux, c'était pas l'extase non plus, on peut dire qu'ils faisaient la moue avant même de savoir si c'était bon.
Tout ça pour vous dire que vraiment, si j'arrive à leur faire gober 4 repas végé par semaine, et qu'en plus, ils sont contents, vous le pouvez aussi!

Je vais essayer de vous donner quelques pistes si vous souhaitez végéta*iser un peu l'alimentation de vos enfants.

C'est sûr que si vous leur présentez du tofu nature avec une plâtrée de haricots verts à l'eau, on peut supposer qu'il y aura quelques réticences!

Alors comment faire?

  1. Déjà, ce que j'ai fait sans m'en rendre compte, mais qui a bien aidé je pense au final, c'est que j'y suis allée tranquillou. Ils ne sont pas passés d'un régime omnivore à un régime végé direct du jour au lendemain. J'ai commencé par un repas de temps en temps, puis un repas par semaine, puis 2, et maintenant on est à 3 ou 4. Et je vais m'arrêter là, le but n'est pas pour moi qu'ils deviennent végé à temps plein. Ce temps m'a permis d'observer leurs goûts.
  2. Les prendre par les sentiments! Quel enfant normalement constitué bouderait un hamburger avec des frites ou  des nuggets ??? La junk food végé sera toujours meilleure pour eux que la junk food pas végé!
  3. Faites du tofu fumé votre meilleur ami! Le goût fumé rappelle celui des lardons et rares sont les enfants qui n'aiment pas ce goût! A vous les poëllées de tofu! Ici, le tofu aux herbes et à l'ail passe très bien aussi!
  4. Végéta*isez certains classiques: une pizza maison au tofu fumé, ou exceptionnellement au salami végé passe très bien! Dans les quiches, la creme de soja remplace parfaitement la creme fraiche.
  5. Pensez aux plats exotiques! Ici, les enfants aiment beaucoup certaines épices, et notamment le curry, j'en profite donc à fond! Hop, un petit dhal de lentilles !
  6. A ce propos, tout ce qui se mange avec les doigts a généralement pas mal de succès, comme le dhal précédemment cité avec des chapatis, ou encore le mezze libanais : les falafels trempés dans la sauce blanche (un simple yaourt au soja avec un peu d'ail et quelques herbes), et le tour est joué!
  7. Pensez aux steaks végétaux pour leur faire manger des légumineuses, ça passe beaucoup mieux. Comme j'ai tendance à avoir la main souvent lourde concernant l'ail et les épices, ces derniers ont beaucoup de goût!
  8. Pour les salades composées, oubliez les aliments à base d'animaux, ça se mange tout aussi bien!
  9. Pensez également aux tartinades! Souvent, tout ce qui est servi sur une tartine de pain passe plutôt bien. Ici les enfants aiment beaucoup l'houmous (recette avec le mezze libanais), la tapenade d'olives vertes,  les pestos (aux fânes de carottes ou de radis), ou  les rillettes végétales (surtout avec des cornichons!) Encore un moyen de leur faire manger des légumineuses, plutôt que de leur servir une plâtrée de haricots rouges!
  10. Faites les goûter! Ne faites pas comme moi au début, ne partez pas du principe qu'ils n'aimeront pas, vous aurez certainement des (bonnes!) surprises! Ainsi la panisse, sous forme de frites, a beaucoup de succès!
*      *      *
 
Je rajouterais que + le temps passe, et + c'est facile d'incorporer des nouveaux plats végé.
Comme pour moi, j'ai l'impression que leur goût a changé.
Il y a quelques mois, je n'aurais pas imaginé leur cuisiner ce que je leur cuisine aujourd'hui, vraiment!
Surprenez-les et laissez-les vous surprendre!

Autre chose, qui me tient à coeur, même si cela n'engage que moi: je n'ai JAMAIS menti aux enfants sur le contenu de leur assiette.

Par exemple, je ne leur ai pas fait croire qu'ils mangeaient des nuggets de poulet alors que je leur ai fait des nuggets de tofu, ou je ne leur ai jamais dit qu'il y avait des lardons dans une préparation alors que c'était du tofu fumé.
Pour être vraiment honnête, je dirais qu'il y a des fois où je les laisse manger d'abord, et je ne dis rien s'ils ne posent pas de question sur le moment^^
Par contre, je leur dis TOUJOURS après (ou pendant, une fois que j'ai bien vu qu'ils aimaient!) Ca a été le cas pour les rillettes végétales. Je sais qu'ils n'aiment pas les haricots rouges tels quels, donc je me suis bien gardée d'annoncer la couleur d'office.
Par contre, je leur ai dit après.

Les enfants savent que moi, je ne mange jamais de viande ni de poisson.
Ils connaissent grosso modo mes motivations, et même s'ils n'émettent pas le souhait de devenir végé à 100%, ils sont fiers de se régaler d'un repas sans viande.
Mon fils de 7 ans m'a dit qu'il était content de ne pas manger de viande tous les jours, comme ça moins d'animaux sont tués.
De mon côté, je ne les culpabilise évidemment pas quand ils mangent de la viande.

Et je trouve qu'on a trouvé un bon équilibre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

On en cause ensemble?