mardi 8 septembre 2015

Pour une rentrée en pleine forme - Alimentation boostée et 2/3 p'tits trucs

En parallèle de mon programme détox sur 1 mois, j'ai décidé de booster mon alimentation et de m'aider de 2/3 petites choses naturelles.

Il y a plusieurs aspects que j'ai décidé de modifier / reprendre / changer dans mon alimentation:

  • Tout d'abord: reprise du végétalisme à la maison. Je suis persuadée que d'avoir mangé végétarien pendant 2 mois ne m'a pas du tout réussi, particulièrement sur le plan psychique (et là vous vous dites que vous m'avez perdue) 
Je veux dire par là que mes convictions m'amènent vers le végétalisme plus encore que vers le végétarisme, et que manger autrement que comme ses convictions le demandent, ça fait du mal à l'intérieur de la tête.
Je sais pas si je suis claire, là, toujours pas?
Ce que je veux dire, c'est qu'à chaque fois que j'ai mangé un produit laitier, j'ai ressenti quelque chose de négatif, et je pense que ça s'est accumulé.
Autant j'arrive à faire une exception de temps en temps sans me sentir trop mal, autant reprendre un régime complètement végétarien pendant 2 mois, c'était trop long et ça ne me convient pas.

Peut-être que j'ai accumulé de l'énergie négative de ces pauvres vaches laitières, ou de ces pauvres poules, et que j'y suis plus réceptive maintenant, au bout d'un an.

Et peut-être même que ça ne convient pas à mon corps, en plus de l'intérieur de ma tête.
Ou peut-être que les 2 sont très liés, surtout.

Donc comme je n'aurai jamais de réponse précise à ces questions, eh bien je teste: reprise du végétalisme à fond les ballons!

  • Augmentation du cru! Je mange déjà des crudités de mon jardin tous les soirs, mais j'en prends également maintenant le midi.

  • Augmentation des légumes et diminution des féculents, et particulièrement de ceux contenant du gluten. Attention, je ne rentre pas du tout dans la frénésie actuelle de la chasse au gluten, ceci dit je pense que c'est comme tout, il faut en prendre avec parcimonie et diversifier son alimentation.

  • Le germoir reprend du service après presque 2 mois au placard!
Ici: graines de radis noir
 
Une bonne pincée de graines germées tous les midis, je suis sûre que ça me fera le plus grand bien!
 
Voilà grosso modo ce que je fais concernant mon alimentation pour le mois de septembre.
 
En + de ça et de mon programme détox, je mise beaucoup sur 2 alliés pour me redonner la pêche:
 
  • La vitamine C: j'ai retrouvé un vieux tube dans mon placard, c'est le moment où jamais de le terminer, j'en ai pour 2 ou 3 semaines, un comprimé tous les matins!
 
  • L'huile essentielle d'épinette noire:
 
J'utilise cette huile essentielle à chaque changement de saison ou en cure en cas de coup de fatigue.
Il suffit de mettre 2/3 gouttes sur le bout de ses doigts et de se masser les reins quelques secondes tous les matins avec.
Bien sûr elle ne fait pas de miracle à elle toute seule, mais combinée avec le reste, ça aide bien!
 
*      *      *
 
Maintenant que je vous ai raconté comment je me détoxifie et comment je booste mon alimentation pour lutter contre la fatigue et les effets du changement de saison, la prochaine fois je vous raconte comment j'ai repris à bouger mon body!


2 commentaires:

  1. oui je te comprends !! pendant les 3 semaines de travaux/emménagement/déménagement sans enfants, on a fait BEAUCOUP d'exceptions végétariennes et BOUH ça a été écoeurant assez vite. Dans la tête oui, mais aussi, trop gras, trop gras, trop gras et trop écoeurant.

    et pour le coup de l'énergie négative des vaches laitières, une amie m'a raconté que suite à une visite chez le naturopathe, celui-ci lui avait "prescrit" de ne boire que du lait de vache sacrée... une race indienne à laquelle on enlevait pas son veau, et qui donc n'avait aucune toxine de stress dans son lait. Elle me disait que ce lait était 100 fois plus digeste en fait. enfin bref tout ça pour dire que c'est à ça que m'a fait penser ta phrase. (même si vache sacrée ou pas, entre moi et le lait c'est fini fini :p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilaaaaa!
      Je reviens toujours à un livre bouddhiste sur la colère que j'avais lu, où l'auteur expliquait que les personnes qui mangent de la'viande emmagasinent toute la colère des animaux. Ça m'avait marqué sur le coup, quand je l'avais lu, alors que je mangeais encore de la viande.
      Et là je le ressens vraiment.

      Supprimer

On en cause ensemble?