mardi 6 octobre 2015

Plaidoyer contre le stock alimentaire à la maison

Ouais, plaidoyer, carrément,  n'ayons pas peur des mots!

Je sais que beaucoup de personnes pratiquent le stock alimentaire en croyant faire des économies,  ou en croyant s'éviter des courses les jours de flemme.

J'aimerais vous démontrer que cela ne vous aide pas, à aucun niveau, malgré les idées reçues! 

Idée reçue n°1:  je profite des promotions du supermarché de type "2 produits achetés,  le 3ème est gratuit" donc je fais des économies.
Théoriquement,  mathématiquement, oui, évidemment,  si vous avez un produit gratuit, il est gratuit quoi.
Mais il faut aussi se poser plusieurs questions:

  • Aurais-je vraiment acheté ce produit s'il n'était pas en promotion?
  • La promotion est elle vraiment valable (pris achetés kilo)
  • Quel sera mon budget alimentation ce mois ci?
Ce dernier point est crucial: vous êtes contents, votre placard à provisions est blindé,  par contre votre compte en banque fait la gueule.
Vous avez de la lessive et du PQ pour un an, mais ce mois ci, vous êtes à découvert car vous avez dépassé le budget prévisionnel des courses de 100€.
Vous vous dites que ce sont des produits que vous n'aurez pas à racheter les mois suivants.
Certes, mais y a des gens qui sont payés très cher pour vous pondre des promos alléchantes tous les mois, et le mois prochain, vous allez dépenser encore 100€ de plus pour d'autres produits.

Idée reçue n°2: il faut que je me dépêche de faire le stock tant que le prix est intéressant. 
Et c'est bien là le noeuds du probleme: ces promotions vous obligent à réagir vite car elles sont limitées dans la durée. 
Vous vous précipitez et du coup, vous ne prenez pas le temps de réfléchir à votre consommation et à vos besoins.

Un budget alimentation qui fonctionne nécessite de faire 2 "efforts": l'anticipation et l'organisation.
Or ces promotions, vous ne pouvez pas les anticiper.
Vous pensez faire une bonne affaire ce mois ci, mais le mois suivant d'autres arriveront.
Vous essayez tant bien que mal de maîtriser votre budget, et cet élan pour stocker met tous vos efforts en l'air.

Idée reçue n°3: "Comment ça je suis tranquille pour un moment"
Alors oui, vous êtes tranquilles pour la lessive et le PQ, si on reprend ces exemples, mais il vous manquera toujours quelque chose pour cuisiner et de toutes façons,  vous serez toujours obligé de retourner au magasin!

Idée reçue n°4: "J'aime bien avoir du stock à la maison parce qu'on ne sait jamais"
On ne sait jamais quoi?
Au cas où vous n'auriez pas le temps de faire les courses le jour prévu? 
Ma position: il y a stock et stock. 
Évidemment que quand on travaille ou qu'on a autre chose à faire que les courses ds sa vie, il faut avoir à la maison de quoi faire un minimum de repas d'avance, on ne vit pas à flux tendu.
Mais il ne sert à rien non plus d'avoir de quoi tenir un siège de 3 mois.
A moins que vous ne soyez dans une logique survivaliste, avoir de quoi faire 4 ou 5 repas d'avance suffit amplement.
Chez moi, j'ai toujours des féculents et légumineuses d'avance, mais pas 50 kg non plus, et une bouteille de sauce tomate.
J'ai toujours dans mon congélateur un peu de viande pour mes omni d'avance car je prends des colis chez le producteur.
J'ai toujours quelques steaks végétaux d'avance ou quelques restes au congélateur. 
Franchement, entre vous et moi, qui n'a absolument pas la possibilité de faire quelques courses dans un délai d'une semaine?
Donc une semaine d'avance, ça suffit largement.

Idée reçue n°4: "Je me fais un stock maintenant pour les périodes de vaches maigres"
La période de vache maigre risque d'arriver plus vite que prévu si vous continuez comme ça! 

Quelques arguments CONTRE le stock alimentaire:

  • Ça prend de la place
  • Un congel ou un frigo remplis consomment davantage
  • Vous risquez de vous emmeler les pinceaux dans les dates de péremption et de devoir jeter.
  • Vous pouvez avoir un placard et un congel remplis à ras bord et pour autant vous demander ce que vous allez manger ce soir.
  • Avoir moins de stock vous permet de vider vos placards plus régulièrement,  de racheter des choses dont vous avez envie et qui vous font plaisir: votre alimentation sera plus diversifiée. 

10 commentaires:

  1. Avec ton article, tu as très bien résumé mes anciennes mauvaises habitudes pour les courses alimentaires !
    Depuis février, j'achète maintenant mes courses en magasin bio, ferme, boucherie... et je fais bien plus d'économies que lorsque j'achetais des promotions !
    Le problème que j'ai maintenant depuis que je réduis ma consommation, mes déchets..., c'est que j'ai bien du mal à me débarrasser de tout ce stock qui ne m'est finalement pas très utile !

    RépondreSupprimer
  2. je suis tout a fait d'accord avec ce que tu écris!
    et c'est comme ça que je fonctionne!
    j'ai encore un peu de réserve d'avance, pour les pâtes, le riz, les lentilles, les farines, etc.... mais de moins en moins quand même

    RépondreSupprimer
  3. J'avais fait un article dans le même genre! On se laisse souvent berner par les marques... J'ai arrêté de faire du stock depuis 1 an, et je passe moins de temps à faire mes menus pour la semaine.

    RépondreSupprimer
  4. Après j'ai bien conscience que cette pratique (ne pas avoir de stock) est difficile à assimiler pour beaucoup de personnes.
    Avoir un stock est une habitude très ancrée chez beaucoup.

    RépondreSupprimer
  5. Le pire c'est que tu consommes plus car tu te dis "ben ca va j'ai du stock"!!! Et tu engloutis plus de choses qu'à l'accoutumée.
    Tu consommes mal car tu achètes des conserves, des gâteaux et des tas de cochonneries pour quand t'auras une flémingite aiguë de cuisiner et tu manges de la daube alors qu'habituellement tu te fais violence pour cuisiner qquchose de sain même si la flémingite te prend.

    RépondreSupprimer
  6. Complètement d'accord avec toi Miss canada! Ce sont des arguments que j'aurais pu rajouter!

    RépondreSupprimer
  7. Moi, je suis pas d'accord( pour une fois) j'ai 3 congelés ( 1 pour le cochon et le veau qu'on fait tuer 1 pour les légumes de notre grand potager et 1 pour les préparation que je congel pour plus tard) je vais donc faire mes courses pas très souvent car je travail et mon magazin bio est à 30 km donc j'ai des stock de plus d'1 kg de riz,pâtes, lentilles(verte et rose)pois chiches,quinoa, semoules,haricots blanc farine,sucre,ma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Suite) maïs...ect . Ainsi je peux faire la cuisine de se que je veux, quand je veux et tranquille sans devoir aller faire les cours à 30 km ( et perdre donc une heure de trajet a chaque fois) mais si j'habitais en ville les stocks seraient beaucoup moins conséquent !

      Supprimer
  8. Je plussoie Celinerh ^^ quand on habite à 30mn du supermarché le plus proche (sans parler de Biocoop),on a plutôt intérêt à faire de stock, histoire de rentabiliser les trajets et de pas faire 36000 trajets...
    Mais c'est sur que quand on habite en ville, ça sert à rien de faire un stocke de 2mois, en plus ça prend de la place, et donc le loyer coute cher ^^

    RépondreSupprimer
  9. Si vous voulez une raison de plus pour vous convaincre de l'utilité du zéro stock alimentaire: les mites alimentaires! Depuis que j'ai fait connaissance avec cette charmante petite bestiole, j'ai totalement changé ma façon de consommer. Fini les collections de paquet de pâtes maintenant j'en achete un je l'utilise puis seulement j'en rachète un autre.

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?