vendredi 23 octobre 2015

Une invitée reçue avec les fonds de placards!

Je vous plante le décor: 
Le samedi, j'invite ma belle-fille pour le lendemain après-midi.
La réponse arrive le dimanche à 13h45: elle viendra après son travail, soit vers 18h. 
Message subliminal: elle restera manger le soir.

Il est 13h45, nous sommes dimanche.
Message implicite: tous les magasins sont fermés.
Les courses sont programmées pour le lendemain, mes placards et mon frigo crient famine.

Tout-va-bien.

13h45 donc, je pose mon téléphone, je vais dans ma cuisine et je regarde autour de moi.

J'ai des pommes de terre qui sont en train de cuire en vue de préparer des gnocchis.
Heureusement, je prépare toujours des gnocchis pour 2 repas et j'en congèle la moitié. 
Du coup je vais faire tous les gnocchis pour ce soir!

Pivotation du regard de qq centimètres vers ma cocotte où repose peinardos un reste de soupe au butternut. Problème,  il ne m'en reste que pour 2 bols.
Ok.

Ouverture du frigo. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire en dessert ? 
Je trouve un bocal de riz au lait à la vanille fait le matin même. 
Ça me donne une idée.

Je ferme le frigo, je regarde mon plan de travail et j'y trouve une moitié de gâteau au chocolat. Oui, une moitié... Pas très présentable. 

Au final, voici ce qu'a donné le repas:


Le reste de soupe a été divisé en 3 petits bols.
J'ai rajouté des carottes râpées et du céleri du jardin.

Une grosse poêlée de gnocchis avec un bocal de sauce au pesto!
Le tout accompagné d'une petite salade verte.

Et en dessert: une petite verrine de riz au lait avec des brisures de speculoos dessus, et un petit carré de gâteau au chocolat. 


Ça l'a fait!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

On en cause ensemble?