dimanche 29 mai 2016

Gaspillage alimentaire: je me suis lancé le défi d'évaluer mon propre gaspillage sur 1 mois!

Selon l'ADEME, 79 kg de déchets alimentaires sont jetés par chaque français chaque année.
Sur ces 79 kg, 13 kg sont des restes de repas, des fruits et légumes abîmés etc... et 7 kg concerne de la nourriture encore emballée!

Ce qui est drôle (ou pas) quand on parle de cette question avec des personnes, c'est que tout le monde va vous dire: "Oh oui c'est terrible, vraiment honteux, moi je ne fais pas ça, et blablabla...!"
C'est comme quand on aborde la question des circuits courts pour faire ses courses: tout le monde dit que leurs courses sont faites chez des producteurs mais les grandes surfaces continuent de prospérer!

Il y a donc comme un shmol, et j'ai décidé de vraiment observer mon comportement vis à vis du gâchis alimentaire sans aucun filtre, juste à la lumière des faits réels.

Parce que oui, moi aussi, je faisais partie des français qui disaient: "Ah mais non! Le gâchis alimentaire: jamais!"
Vraiment jamais?
Madame Salade ne serait-elle pas aussi un peu mytho sur les bords?
J'ai voulu en avoir le cœur vraiment net!


La salade de la discorde, voir plus loin!


Dans cet article, je ne vais pas vous parler de mes déchets en globalité, ou tout du moins je vais juste vous en dire 2 mots. C'est plutôt le côté "gâchis alimentaire" qui m'a intéressée.
Pour mes déchets, comme vous le savez si vous me suivez sur le blog ou sur ma page Facebook, j'essaye de les limiter au maximum en achetant en vrac, en limitant la consommation de viande de ma famille (moi je suis végé) et en rentabilisant au maximum les aliments, notamment en cuisinant les fânes ou les épluchures.
Ainsi, je cuisine très souvent des pestos aux fânes (de carottes ou de radis), j'utilise également les fanes en  tartes salées, je récupère toujours les écorces d'oranges pour différentes utilisations:  orangettes, sablés aux zestes d'oranges,  thé maison à l'orange, en macération dans du vinaigre blanc pour fabriquer mon produit ménager, etc...
Je fais également régulièrement mon super gâteau aux peaux de bananes!!!
De plus, je n'ai pas tant d'épluchures que ça, car en achetant bio, on peut les manger sans problème!

Dans cet article, je ne suis plutôt intéressée au "gâchis alimentaire pur", c'est à dire aux aliments que je pourrais jeter alors qu'ils sont tout à fait consommables.



J'ai décidé de me donner un mois, du 20 avril au 20 mai, et de noter toutes les situations où j'ai jeté de la nourriture, ainsi que toutes les situations où j'aurais pu être amenée à en jeter, mais où j'ai réussi à esquiver!

C'est parti!

J1 Les courses doivent être faites le lendemain. Il reste à mon mari des yaourts périmés d'une semaine (15/03) Impensable de les jeter, il les mange!
J2
J3
J4
Nous avons invité des amis à manger le soir. Comme d'habitude j'ai fait à manger pour le double, voire le triple de personnes...! Nous avons donc fini les restes le dimanche midi, et même le lundi midi!
J5
J6
Le matin au petit dej, mon fistounet est barbouillé et n'a pas trop d'appétit. Il a bu environ la moitié de son lait végétal, et mangé la moitié de sa tartine pain confiture. Sa tasse de lait a été mise au frigo pour le lendemain, et la moitié de la tartine jetée.
J7 J'ai prévu un plat pour 2 midis mais j'ai encore fait trop! Le surplus est congelé!
J8
J9
J10
J11
J'ai décongelé de la viande pour ma famille le matin, mais en fait nous sommes partis en vadrouille et nous n'avons pas mangé à la maison. En rentrant en fin d'après-midi, j'ai tout fait cuire et ils l'ont mangé le lendemain.
J12
J13
J14
J15
Ouh la! Je me rends compte que j'ai 3 pommes qui commencent à s'abimer! Dès que je m'en rends compte, je les sors et nous les mangeons dès le prochain repas!
J16 Je me rends compte que j'ai du lait de vache entamé qui traine au frigo depuis une semaine. Je me sers du lait de vache uniquement pour faire des yaourts aux enfants, et il en reste encore. Tant pis, je refais une tournée de yaourts, ils seront mangés dans les 3 ou 4 jours à venir et le lait ne sera pas perdu!
J17
J18
Mes pommes de terre commencent à sérieusement germer! Je modifie mon menu pour les incorporer dans un plat le plus vite possible (le jour même). J'enlève les germes et go! J'ai appris il y a peu avec stupéfaction que des personnes jetaient les pommes de terre germées!

Le même jour: j'achète du tofu conditionné en 2 portions. Ce jour-là j'en cuisine une, et je congèle la 2ème. Le tofu supporte très bien la congélation et la décongélation!
J19
J20
J21
J22
J23
J'ai fait un dhal de lentilles corail et à la fin du repas il ne reste que même pas 2 cuillers à soupe: je le garde et je le mets dans un mini tuptup. Je l'ai fini le soir.

Oui, même pour une mini quantité, je refuse de jeter!
J24
J25
On m'a donné un petit bocal de crème de citron que j'ai proposé le soir avec des crêpes. Personne n'a aimé! Que faire de ce bocal entamé? Je ne me résous pas à le jeter, il finira en garniture de 2 mini tartelettes au citron.
J26
J27
J28
J29
J'ai fait des tartines d'houmous le soir et un petit bout de pain de 3 cm reste à la fin du repas! J'aurais du le garder pour le faire durcir pour mes lapins mais j'ai zappé: je l'ai jeté! (On le voit sur la photo de mon compost!)
J30 C'est le drame! J'ai fait les courses et j'ai acheté une salade dont plusieurs feuilles sont abimées! Mon mari pète une crise! L'équivalent de 3 feuilles sont jetées.



Les yaourts au bifidus de mon mari: motif de divorce!


Bilan de mon gâchis alimentaire sur 1 mois:
1/2 tartine avec de la confiture, un petit bout de pain et 3 feuilles de salade!

Je suis contente de constater que je n'hallucinais pas et que je ne suis pas une grosse mytho quand j'affirme qu'il n'y a pas de gâchis alimentaire chez moi.

Ce mois-ci j'ai vraiment pris des notes pour être le plus au clair possible, mais du plus loin que je me souvienne (OK j'ai une mémoire de Dory mais quand-même!), je ne me rappelle absolument pas avoir jeté de la nourriture comestible ces dernières années.

Après, ce n'est pas le tout de me la péter en vous montrant à quel point je suis une parfaite connasse, j'ai essayé de réfléchir à ce qui fait qu'on peut éviter au maximum le gâchis alimentaire.

Ce que j'ai mis en place pour lutter contre le gaspillage alimentaire à mon niveau:
- Je suis la reine de la congélation! Je congèle à peu près tout!
- Je cuisine pour 2 repas et je congèle le surplus.
- Je garde tous les restes et j'en ai strictement rien à secouer qu'on ne mange pas tous exactement la même chose à un repas: la priorité est de finir les restes!
- Je fais mes courses à la quinzaine, et à la semaine pour les fruits et légumes: ce que j'achète n'a pas le temps de se perdre.
- Je fais mes menus et j'achète en fonction: je sais que tout ce que j'achète sera mangé rapidement.
- J'en ai strictement rien à battre des DLC (Date Limite de Consommation), et encore plus des DLUO (Date Limite d'Utilisation Optimale). Je ne veux pas donner de conseils dangereux, je vous explique uniquement ce que je fais moi. Mon repère, c'est mon nez et l'aspect de la nourriture.
- Nous consommons peu de produits issus des animaux: avec les fruits et légumes, ce sont les aliments qui se perdent le plus vite.
- J'achète en vrac donc uniquement ce que j'ai besoin.
- J'organise mon frigo: quand je fais mes courses, je vide ce que mon frigo contient encore pour le remettre DEVANT et donc le manger en priorité.
- Je finis toujours ce qui est entamé avant d'ouvrir autre chose.
- J'ai beau faire un menu, celui-ci est flexible: si je vois qu'un aliment commence à montrer des signes de faiblesse, j'inverse des plats pour les utiliser en priorité.
- Mon point d'amélioration: cuisiner la juste quantité 

Le gaspillage alimentaire est un sujet qui me tient vraiment, vraiment beaucoup à cœur, que ce soit à un niveau moral ou à un niveau financier.

Comme je l'expliquais dans mon récent article sur Manger en pleine conscience, j'ai un sentiment de gratitude naturel et spontané envers le fait d'avoir assez de nourriture, et jeter des aliments consommables est pour moi une faute morale de la plus haute importance.Je préfère largement rogner sur mon petit confort et manger plusieurs fois la même chose plutôt que de jeter.
Des millions de personnes à travers le monde seraient ravies de manger plusieurs fois de suite le même plat.

Enfin, comme vous le savez, je suis très engagée sur l'aspect financier de l'alimentation, et il me semble que jeter de la nourriture est vraiment un acte qui plombe le budget de la manière la plus inutile possible.
Consommer juste ce dont on a besoin, voilà pour moi une des bases les plus élémentaires dans la gestion de son budget alimentation.

*       *       *
Et vous, prêts à relever le défi de noter votre gâchis alimentaire sur un mois? 

12 commentaires:

  1. D'accord avec tout et je pense vraiment être dans le même cas (il faudrait que je fasse le même petit relevé que toi). Je n'ai pratiquement jamais de reste (mon mari est un gouffre) et quand nous avons plusieurs petites quantités au frigo on fait repas "pique-nique des restes", les enfants adorent !!!
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi je suis une parfaite connasse. Parfois un citron moisit, et je ne peux pas le mettre au compost. Et j'ai mis au compost les fanes de betterave. C'est tout.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour! Ici on fait tres attention egalement,et on fonctionne a peu pres de la meme maniere que toi:restes congeles, ressortis voir recuisines, et rien a faire des DLC et autres tocs. Par contre il y a une nuance, et je voudrais bien votre avis: je nai pas de scrupules a jeter de petites quantites qd ca me complique la vie, ou des restes de pain (une fois mangé le pain perdu du dimanche), ou les fanes de legumes, ni mele a jeter les feuilles de salade, et ce parce que nous avons des poules. Je me dis (peut etre a tord?) que ce que je leur donne nedt pas equivalent a jeter mais a partager, parce que 1/si je ne leur donne pas je devrai leur acheter du grain 2/en echange jai des beaux oeufs qui ont du gout... a cote, pour les dechets que ni ous ni les poules ou lapins mangent (oui on a des lapins ds le poulailler), on a aussi un compost pour le potager et les wc (secs)... votre avis svp? Merci!!
    saramdam@hotmail.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement je ne considère pas ça comme du gâchis, d'une manière ou d'une autre il faut bien les nourrir les poules!

      Supprimer
  4. Super efficace je pensais être correcte mais je suis "petite joueuse" comme dit mon fils ! Je suis seule et consomme peu ce n'est pas comme une famille et mes provisions me font un grand temps. Les yaourts largement dépassés terminent en gâteau et le fromage -mon plaisir- en quiche. J'ai appris à utiliser les fanes bio c'est très bons. Bonne continuation

    RépondreSupprimer
  5. Le gâchis alimentaire c'est vraiment qq chose qui me hérisse, je suis contente de voir que ça vous preoccupe aussi!

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet article très intéressant ;-) Avec des astuces à piocher. L'art d'utiliser les restes devrait être une matière enseignée à l'école! Moi aussi je bénéficie de l'aide de nos poules…Mais je vois que je peux faire encore mieux!Lucille

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    nous ici, on a 3 recycleurs, dont 2 qui stagne sous la table.
    Donc entre le rongeur qui nettoye les épluchures (coeur de tomate, trognon de pomme, ...), les 2 gros poilus, qui finissent les repas, relêche les assiettes, ... peu de perte alimentaire pures (plutôt de perte alimentaire pour les bipèdes)
    Mine de rien, ça recycle bien!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour...en total accord avec ta façon de procéder et de penser...Je limite aussi bcp chez moi...on jette très peu, j'essaie de bien estimer les quantités de "frais" à acheter pour justement ne rien jeter...depuis que je suis sur le groupe de FB, ma vie a considérablement changé, grâce à ts les judicieux conseils.Quelle belle prise de conscience...Là, je reviens de congés, donc, faut un peu s'y remettre mais ça va aller, les habitudes sont bien ancrées...Merci pour tous tes partages,tes réflexions,tes coups de g... j'adore!C'est top de chez top, même si je n'interviens pas bcp sur le net, je lis le + que je peux...et j'essaie de mettre en pratique.Belle journée à toi!Tashi

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,
    Article très intéressant merci beaucoup.
    J'ai une petite question: Qu'utilisez vous comme contenant pour mettre au congelateur?
    Je congèle aussi enormement de chose (restes, légume du jardin, gateau maison..) et jusqu'à présent j'utilisait des sacs congel ikea; Mais bon c'est pas du tout le top niveau déchet...Une solution?
    Merci d'avance, Clotilde

    RépondreSupprimer
  10. Pour congeler, j'utilise soit des bocaux en verre (pas entièrement remplis), soit des tuptup, soit des sacs de congélation réutilisables que je nettoie.

    RépondreSupprimer
  11. Wow, chapeau bas! J'en suis quasiment au même stade sauf que moi je n'ai pas d'enfant. Enfant, j'ai été habituée à finir mon assiette, j'ai d'ailleurs le souvenirs d'être restée très longtemps à table devant une assiette de salade cuite mais pas question de jeter. Les choses ont bien changé depuis, et les restes (parfois la quasi totalité) du repas des enfants finissent souvent à la poubelle. Alors bravo ton fils t'en remerciera plus tard!
    Des bisous

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?