mercredi 11 mai 2016

Ma routine capillaire en mode super naturel et super économique!

Je vous parle beaucoup de mes cheveux en ce moment, non?
C'est parce que je suis contente d'avoir trouvé enfin des choses qui fonctionnent bien pour moi!
Ces dernières semaines, je vous ai parlé de comment je me lave les cheveux à la farine de pois chiche,  à la farine de seigle,  de mes bouclettes au naturel, et même  de mes 3 cheveux blancs!

J'ai eu bien du mal dans mes débuts avec le no poo (voir mon bilan au bout de 6 mois, mon bilan au bout d'1 an, et  mes déboires avec le gel d'aloe vera).  

Mais là je pense que j'ai trouvé une certaine stabilité et ça me convient pour le moment, donc je peux vous en parler.


Voilà donc comment je procède depuis quelques semaines, et comment je compte continuer à procéder:
  • Un lavage une fois par semaine
  • Alternance farine de pois chiche / farine de seigle / shikakai vu qu'il me reste un paquet entamé. Ensuite: adios le shikakai!
Pour vous laver les cheveux avec une poudre, formez une pâte avec 2 cuillers à soupe de poudre diluées dans un peu d'eau et frottez vous le cuir chevelu avec.
Laissez poser le temps de vous laver et rincez!

[ EDIT: suite à de nombreuses questions, je précise que la farine de pois chiche peut effectivement avoir une odeur, dans ce cas je rajoute simplement 2 ou 3 gouttes d'huile essentielle dans la pâte, souvent ylang ylang ou lavande ]
  • Eventuellement un lavage à l'eau seule pour tenir 2 jours de plus quand c'est possible (le résultat n'étant pas fulgurant, j'évite de le faire quand j'ai un RDV professionnel le lendemain!)
 
Bon, ça c'est la belle photo, pour voir ma tête au réveil après un water only, c'est sur ma page Facebook! Cassage de mythe assuré! 


Je suis contente d'être passée à la farine de pois chiche et à la farine de seigle pour plusieurs raisons:
  • Déjà, elles sont plus locales que le shikakai puisqu'elles sont de fabrication française (et bio!).
  • Elles sont plus douces pour mon cuir chevelu que le shikakai qui m'irritait, pour la même efficacité.
  • Utiliser ces farines va me permettre de réduire encore plus mes achats chez Aroma-Zone (voir mon article: Finie la folie Aroma Zone!) puisque je les trouve dans ma Biocoop. 
Seul bémol: c'est encore emballé!







Passons maintenant au coût financier:
  • Un paquet de 500g de farine de pois chiche bio coûte 2,65€
  • Un paquet de 500g de farine de seigle bio coûte 1,24€
  • Un paquet de 500g fait 12 à 13 lavages (2 cuillers à soupe par lavage)
  • Je fais un lavage par semaine
====> En faisant une moyenne du prix des 2 farines, on arrive à 1,95€ les 500g, et donc à 0,16€ le lavage.
Laver mes cheveux me revient à 0,72€/mois!
Qui dit mieux?


Et les soins?

Quand j'ai commencé le no poo, à force de trainer sur des groupes dédiés, j'ai eu envie de tester des choses pour prendre soin de mes cheveux (bains d'huiles, etc...)
Un peu comme l'effet Aroma-Zone au début, quoi!

La 1ère année de mon passage au no poo, j'ai donc hydraté et nourri mes pointes avec un mélange de gel d'aloe vera et de différentes huiles (coco, olive, germes de blé)

Et puis, au fur et à mesure, j'ai arrêté.
Déjà par flemme, il faut bien l'avouer, vu que je déteste m'occuper de mes cheveux!
Et puis parce que j'ai constaté petit à petit que je n'en avais plus besoin.
En effet, mes pointes sont devenues de moins en moins fourchues (et pourtant, les pointes sèches, j'ai bien connu pendant des années, je peux vous le dire!)
La dernière fois que je suis allées chez le coiffeur il y a un mois, alors que je n'y étais pas allée depuis un an et que j'ai demandé à couper les fourches, elle m'a coupé 1/2cm vraiment histoire de dire: exit les pointes sèches, hiiiiii haaaaa!

Je suis devenue très minimaliste au niveau des cheveux, et je suis ravie de constater qu'ils s'en portent aussi bien!

Il y a quelques années, je me lavais les cheveux tous les 3 jours avec un shampooing classique et j'utilisais des masques, après-shampooings et autres soins.
Non seulement je claquais une fortune, mais en plus de ça mes cheveux n'étaient pas plus beaux qu'aujourd'hui!

La seule chose que j'utilise, c'est une noisette d'huile d'olive pour définir mes boucles (je pique celle qui me sert à me démaquiller dans la salle de bain, voir mon démaquillant bio pour moins de 3€/an)
Ah oui, parce que depuis le no poo, j'ai des boucles!

*       *       *

Bref voilà, je vous avais prévenu que ma routine capillaire ça allait être du rapide, mais j'avais tout de même envie de vous écrire un article sur le sujet pour vous montrer à quel point, encore une fois, c'est la simplicité qui nous fait le plus de bien!


14 commentaires:

  1. Bonjour Madame Salade :-)

    Merci pour ton billet super intéressant ! Jolies bouclettes !! Je me suis lancée dans l'aventure du no poo moi aussi mais j'utilise du rhassoul (quand je renouvellerai mon stock je penserai à la farine de pois chiche plus locale c'est vrai !). Je partage tout à fait ton mode de vie et tes convictions alors je reviendrai sans doute faire un tour par ici de temps en temps !!

    Bonne journée,

    Charlotte

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, cet article est bien intéressant.... J'ai les cheveux frisés voir crépus avec les pointes sèches et plutôt la racine qui graisse .... J'ai une petite question car j'aime que mes cheveux soient parfumés et je me demande si les farines laissent une odeur et comment/avec quoi parfumer les cheveux sinon....? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais penser que je vais éditer mon article à ce sujet, merci!
      Pour ma part je rajoute souvent 2 ou 3 gouttes d'huile essentielle dans ma pâte pour parfumer (souvent ylang ylang ou lavande)

      Supprimer
  3. Chère collègue, passez des AS style desigual au no poo... heu comment dire, c'est dépaysant ! Je ne suis adepte ni de l'un ni de l'autre, mais j'aurai aimé aller progressivement sur le no poo, ou un intermédiaire entre le tout chimique et le tout naturel. Je dépense une fortune en produits de beauté et d'hygiène en tout genre et surtout en teinture puisqu'à mon âge, avoir des cheveux grisonnants c'est franchement inesthétique... et mes cheveux sont secs, mais secs ! Bref, bien que j'ai déjà regardé le principe du no poo, je crois que je ne suis pas encore tout à fait prête à passer au total naturel. Mais merci pour ton enthousiasme, ça me permet d'espérer arriver un jour à me responsabiliser écologiquement.
    Bien à toi
    Teresa (une AS)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooooooh une collègue (enfin, une ancienne collègue, mais AS un jour, AS toujours!)
      Effectivement, le no poo, il faut être capable psychologiquement de sauter le pas!
      Je n'ai pas fait tous mes changements en un jour!
      Mais si tu es là, c'est qu'il y a une petite graine qui ne demande qu'à germer!
      Bon cheminement!
      Signé: une ancienne fan de Desigual

      Supprimer
  4. La Fée sur une Toile11 mai 2016 à 15:41

    Sur le principe, la théorie, j'adhère. Maintenant faudrait que je tente de passer à la pratique. Etape 1, la biocoop ! il n'y en a pas tout pret, et n'ayant pas de voiture, déjà, ça fait un 1er obstacle. Etape 2, tester, tester, et tester. Voir que ça t'a pris 2ans, ça me démoralise. Tu penses que ta recette fonctionne pour tous types de cheveux ? ou tu as des préconisations pour une chevelure frisée/ondulée/crépue (selon la météo) à tendance anarco-sauvage ?
    Et pour les enfants ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de panique.
      Tu peux surement trouver de la farine de seigle en supermarché, du bicarbonate aussi (pour moi le bicarbonate n'a pas marché, pour beaucoup, ça marche)

      Quand je dis que j'ai mis 2 ans, je ne suis pas restée 2 ans avec les cheveux crades hein (d'ailleurs tu m'as vue depuis!)
      Juste que j'ai testé plusieurs trucs qui n'ont pas marché les 2 ou 3 premières semaines, ensuite je suis passée au shikakai pdt plus d'un an, qui fonctionnait très bien, mais je préfère les farines pour les raisons évoquées ds l'article.

      Donc soit tu fais une virée à la biocoop et tu fais un peu de stock.
      Soit tu achetes farine de seigle et bicarbonate (même méthode) au supermarché pour tester.

      Pour les enfants, le lavage à l'eau seule suffit bien souvent.
      Le mien il doit se laver les cheveux une à 2 fois par mois seulement.

      Supprimer
    2. La Fée sur une Toile12 mai 2016 à 18:39

      Merci pour tes réponses, je vais regarder à Sup'U déjà, ce qu'ils ont.
      J'ai une question subsidiaire : tu appliques ta pâte sur cheveux secs ou mouillés ?

      Supprimer
  5. 44ans, cheveux poivre&sel, cuir chevelu tres sensible, je laisse mes cheveux naturels depuis plusieurs annees.(j assume mes cheveux blancs et franchement je n en ai que des compliments �� la jeunesse est dans la tete ☺).
    Donc, à la recherche d une solution pour me laver les cheveux sans que ça gratouille ensuite jai voulu tester ta recette.

    1er essai tres destabilisant.
    le melange ressemblait à une pate un peu liquide : une horreur à appliquer ! Attention, ce nest pas du savon, donc ça ne glisse pas sur le cheveu. Je dirai meme que ça accroche.
    Une horreur à rincer également.

    Je nai pas voulu en rester là. Jai recommencé en faisant un melange beaucoup plus liquide. CEST BEAUCOUP MIEUX ��

    Resultat au bout d un mois de farinage capilaire :
    -Le temps entre 2 shampoings augmente (cheveux moins gras).
    -Mes cheveux ont beaucoup plus de tenue. moins mous. On dirait que j utilise un shampoing pour donner du volume, de la texture au cheveux.
    -Je rajoute un peu d huile de coco pour former mes boucles.
    -Une legere amélioration des gratouilles du cuir chevelu.

    Bref, je suis conquise mais si le coté moussant du shampoing me manque.

    RépondreSupprimer
  6. Hello, peut être ai-je raté l'info quelque part mais quelle nature de cheveux as-tu à la base?

    Moi j'ai le cheveux qui regraisse très vite, ils sont fins (et en plus je mets un casque tous les jours sur la tête puisque je me déplace à vélo ça n'arrange pas les choses)
    J'ai tenté le rhassoul c'est plutôt pas mal mais je ne tiens JAMAIS une semaine vraiment je l'ai fait au début en atténuant avec la maïzena et compagnie mais j'en avais marre des remarques et surtout de me sentir un peu cracra. Du coup mon rythme est quand même ralenti par rapport à l'époque des shampoings cracras, en moyenne 2 par semaine mais je suppose que c'est encore trop... Bref
    J'avais cru lire que la farine de pois chiche était pas mal pour les cheveux secs c'est pourquoi je n'ai pas encore essayé cette méthode ! Est-ce ton cas?
    Merci pour tes articles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai les cheveux normaux, ni très secs ni très gras!
      Mais tente, on ne sait jamais, il faut parfois essayer plusieurs choses pour savoir ce qui nous convient!

      Supprimer
  7. pfff j'ai craqué et racheté du shampoing par flemme, je sais je crains. Je compte bien vider mes stocks de poudre cette année pour en faire encore moins pour mes cheveux parce que disons le je suis moi aussi une flemmarde des soins en tous genres. Allez on y croit !!!

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?