dimanche 25 septembre 2016

Road trip en Croatie en mode écolo et minimaliste - Minimalisme et végéta*isme

Dimanche dernier, j'avais commencé à tout vous dire sur mon road trip en Croatie dans cet article:
Road trip en Craotie en mode végé et minimalisme - Organisation et budget

Aujourd'hui, on va plutôt s'intéresser à la question du minimalisme et du fait de manger végé en Croatie!



Devant de tels paysages, à quoi bon s'encombrer?


Le minimalisme en voyage

Cela fait quelques années maintenant que je me charge de moins en moins en voyage.
Il y a encore 3 ans, mes bagages débordaient et la moitié de ce que j'avais amené comme vêtements ne quittait jamais la valise.
J'amenais toujours plein de choses pour "au cas où" (rayez la mention inutile): il ferait froid, il pleuvrait, on aurait besoin de s'habiller un peu plus, on ne pourrait pas laver, ça ne sècherait pas, etc...
Ca, c'est pour les vêtements!
Parce qu'il y avait aussi la trousse de toilette et la trousse à pharmacie de voyage!
Maintenant j'ai enfin réussi à me dégager de tout ça, et ça fera d'ailleurs l'objet d'un prochain article détaillé (vers le mois de juin), pour vous aider à savoir ce qui est réellement utile en voyage ou non!
Mais je vous donne d'ores et déjà quelques astuces pour alléger vos bagages:

Du côté des vêtements:

- Réduisez le nombre de tenues!
Pensez qu'un bas (jupe, short) peut être porté au moins 2 jours de suite alors que souvent en vacances, les hauts doivent être lavés tous les jours.
De mon côté, notre valise était composée, par personne, de 3 bas courts (nous portions le bas long sur nous pour l'avion) et de 5 tee-shirts.
J'ai privilégié pour moi les shorts/jupes avec débardeurs plutôt que les robes qui doivent être lavées tous les jours si on transpire des aisselles (amis de la poésie).
Nous avions également: un gilet ou pull par personne, 5 slips, et 2 soutifs pour moi.
Eh bien vous savez quoi? C'était encore trop.
Et pourtant nous n'avions pas de machine à laver dans tous les logements, et on a eu 2 ou 3 jours de mauvais temps.
On lavait vite fait à la main un tee-shirt et un slip chaque jour, grosso modo, ce qui nous prenait à peine 5 minutes, et grâce au beau temps, ça séchait vite.
Les quelques jours de mauvais temps, ça a mis 2 jours à sécher.
- Prenez des matières qui sèchent vite et qui ne se froissent pas facilement.
- Pour les chaussures: une paire de sandales, une paire de baskets et des tongs.
- Un pyjama par personne

Trousse de toilette / trousse à pharmacie:

- Dans ma trousse de toilette il y avait:
     * un savon de Marseille (visage et corps),
     * un échantillon de shampooing bio qu'on m'avait donné (pour 3 semaines, oui oui, vive le no poo, maintenant je ne me lave plus les cheveux que tous les 10/15 jours!),
     * 3 produits de maquillage (mascara, baume à lèvres coloré fait maison, blush): oui, je me maquille même en vacances, je suis indécrottable!
     * ma pince à épiler
     * mon rasoir
     * mon épilateur électrique ( #enversdelaconnasse bonjour)
     * mon déodorant fait maison (qui a coulé partout, bref, faites gaffe au contenant!)
     * un tout petit pot d'huile d'olive pour me démaquiller (cf:  mon démaquillant bio pour 3€ par an)
     * des ciseaux à ongles
     * un baume à lèvre maison qui a fait office de soin pour les cheveux, je vous ai raconté ça sur ma page Facebook. Il a lui aussi coulé partout, sûrement par solidarité avec le déo. Bref.

Merci le baume à lèvres d'avoir pris soin de mes longueurs
desséchées par le soleil et la mer!


- Dans ma trousse à pharmacie:
     * 4 pansements
     * 2 pipettes de sérum physiologique
     * 3 sachets de Doliprane pour enfant
     * une plaquette de Spasfon entamée et très vieille!
     * 1 huile essentielle de citronnelle contre les moustiques
     * 1 huile essentielle de menthe poivrée contre les maux de gorge et de tête
     * 1 petit flacon de désinfectant et une compresse.
C'est tout!
Avant j'amenais plus de choses, mais je me suis rendu compte que je ne les utilisais pas, et qu'il n'y a rien que je ne puisse acheter sur place en cas de besoin.
Si les pharmacies sont fermées et que c'est très grave: direction les urgences, si ce n'est pas grave, j'ai ce qu'il faut pour tenir un jour en attendant le lendemain Ca me suffit!

Autre:
     * téléphone, ordinateur et leurs chargeurs
     * 2 livres


Végéta*isme en Croatie:

A vrai dire, je ne suis jamais vraiment stressée quand je pars en voyage en ce qui concerne l'alimentation.
Je pars du principe qu'il y aura bien toujours une solution pour moi, que ce soit au restaurant ou lorsque je fais des courses.
De plus (pluie de météorites vegan sur moi), je fais quelques entorses végétariennes quand c'est compliqué, souvent au restaurant.

Nous ne nous sommes pas vraiment éloignés des coins touristiques.

- Les spécialités culinaires en Croatie
Les spécialités croates sont essentiellement à base de poissons, de calamars et de viandes...
Cela a été particulièrement difficile de voir les multiples cochons embrochés un peu partout...
Ceci dit, dans les restaurants où nous sommes allés, il y avait toujours des plats végétariens, et même végétaliens, déjà à la carte! Même pas besoin de négocier un plat "sans ceci" ou "sans cela"!
C'est ainsi que j'ai pu manger d'excellentes quesadillas au tofu fumé à Zagreb, ou un hamburger végé de la mort qui tue à Dubrovnik.
Mais ce ne sont pas des spécialités.
A l'inverse de la Crète (comme je vous en faisais part dans cet article l'année dernière), je n'ai pas du tout eu l'impression de profiter de la gastronomie locale en Croatie...
C'est un regret pour moi, je l'avoue, même s'il est impossible que je fasse une entorse au végétarisme.






- Faire ses courses en tant que végé en Croatie
Faire mes courses moi-même, par contre, n'a posé aucun problème!
Nous avons bien profité des fruits et légumes locaux (parfois même du jardin de nos hôtes!).
Nous avons fait des marchés (et même des fins de marchés!), et même dans les magasins, nous avons souvent trouvé des rayons entiers de produits végé.
Suremballés, certes, du coup je n'en ai pas abusé, mais végé.
La grande majorité du temps, nous avons mangé soit dans les logements, soit fait des pique-niques. J'ai donc cuisiné "comme à la maison", mais en version encore plus simple.
Souvent, nos repas étaient constitués d'une ou 2 crudités, d'un féculent et d'une légumineuse.
Orgie de fruits en dessert: pastèque, pêches, abricots, etc...
Bémol: je n'ai pas trouvé de légumes bio, et même pour le reste des produits alimentaires, les produits labelisés sont extrêmement rares.

Bref: pas au top de ce côté là, la Croatie!

Un jour où j'ai fait mumuse^^


*       *       *
Voilà en gros ce que je pouvais vous dire à propos de nos bagages minimalistes et du végéta*isme en Croatie!
Si vous avez des questions pour préparer votre voyage, n'hésitez pas!
Gros bisous à tous!!!

2 commentaires:

  1. Ah la valise c'est fou ça on n'emporte toujours trop. Je suis partie une semaine au Québec avec une valise de 6.7 kg et je n'ai même pas tout porté!
    Le principal est que tu ais pu te régaler tout en respectant tes principes, si les spécialités sont majoritairement à base de viande ou de poisson, tu n'y pouvais rien.
    Tes photos sont magnifiques.
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      J'avoue que moi qui adore goûter les spécialités culinaires des pays où je vais, j'ai été un peu frustrée sur ce coup là!
      Mais bon, c'est la vie!

      Supprimer

On en cause ensemble?