mercredi 12 octobre 2016

Comment j'ai été traumatisée par la vente à domicile!

La vente à domicile... ma bête noire...
Limite ça me développe le TOC de tourner 20 fois sur moi-même puis de me cacher dans tout endroit fermé et sombre quand j'en entends parler.

Je déteste les réunions de vente à domicile.
Mais si vous savez, le truc soi-disant entre copines pour découvrir des nouveaux tup'tup', des produits de beauté, des appareils de cuisine ou même des sex toys???

Depuis toujours, j'essaie d'esquiver lorsqu'on m'invite à ce genre de réunions.
"Oh mince, je peux pas, j'ai aqua-licorne!"
Voyez le genre?

Du coup, je n'ai participé qu'à une seule réunion de vente à domicile dans ma vie. Je me suis faite avoir en beauté. Et j'en suis ressortie traumatisée.

Que je vous raconte...

Cela s'est passé il y a bien 3 ou 4 ans...
Une copine/voisine avec qui je marchais pour aller à l'école me dit:
- Tiens au fait, l'autre fois à ***biiiiiip*** (supermarché local), j'ai gagné une séance pour un soin à domicile. Il y avait un tirage au sort pour gagner des cadeaux, j'ai participé et j'ai gagné ça!
- Ah oui, c'est cool.
- Oui, et en plus la personne m'a dit que je pouvais inviter des copines, du coup j'ai invité Machinette, Bidulette, et si ça te dit, tu peux venir aussi?
- Euh... Bah tu sais, moi les soins c'est pas trop mon truc, je fabrique mes soins moi-même avec des produits naturels.
- Alleeeeeeeez, viens, ça va être sympa!
- Bon, OK...
(Notez que je suis quand-même une gentille copine)
Bref.

Le jour J j'arrive donc chez ma copine un peu en avance, les 2 autres copines sont déjà là.
Arrive la personne qui doit nous faire le soin.

Et là...
C'est le drame...

Je vois sa mallette à l'effigie d'une marque relativement connue de vente à domicile de cosmétiques.
J'ai compris tout de suite que j'étais tombée dans un guet-apens.
Un "gwet'apen's", comme on dit avec mes copines pour rigoler!
Sauf que là je rigolais pas de trop.
La copine qui m'avait invitée était très mal à l'aise également car elle a compris que le soi-disant soin qu'elle avait gagné était un cadeau empoisonné.
Nous en avons d'ailleurs fait la remarque très gentiment à la dame qui nous assure qu'il n'y a pas de soucis et qu'il n'y a aucune obligation d'achat.

Elle débute donc sa prestation dans un climat plutôt tendu.
Présentation de ses supers produits super naturels et super économiques, blablabla...

Elle nous propose donc des produits que nous nous étalons consciencieusement sur la tronche.

Vient le moment où elle essaye de nous vendre ses produits.
Pour ma part, elle a essayé de me refourguer un serum solide à 90€ le pot.
3 fois rien en quelques sortes.
Surtout pour une huile dont on ne connaît pas la provenance mélangée avec de la cire pour épaissir et quelques ingrédients inconnus pour donner une odeur.
Mais oui mais le pot de 50 ml pouvait me durer toute l'année!!! C'était hyper économique en fait!!!
Euh... oui mais non.
Comment te dire que je fabrique ma propre crème à l'huile d'argan, parce que faut pas sortir de St Cyr pour fabriquer une crème, qu'elle me coûte 4€ et me dure 2 mois, et que donc l'hydratation de mon visage me coûte 24€/an pour des produits de qualité?
(Note de l'auteur: aujourd'hui j'en ai fini avec la folie Aroma Zone et je me tourne de plus en plus vers la Slow Cosmétique).

Bref, cette brave dame nous indique les prix de tous les produits que nous avons utilisés...
Un ange passe...
Puis 2...
Puis 3...
Bon, elle est sympa, elle nous laisse réfléchir entre copines (lolilol) pendant qu'elle range un peu son matériel.
On discute entre copines. Qu'on s'est bien fait entuber. Que les produits sont vachement chers. Et la qualité inconnue.

La dame revient.
Nous demande où on en est, tout sourire.
On lui dit alors qu'on ne compte rien acheter.
Plus de sourire... Rien? Personne?
Ben non rien, personne.
Elle commence alors un laïus en nous expliquant qu'en 3 ans d'activité, ça ne lui était jamais arrivé que personne ne lui achète rien.
Nous lui répondons gentiment que c'est peut-être parce que pour les autres réunions qu'elle organise, les gens savent où ils mettent les pieds? Nous on nous fait croire qu'on a gagné un soin du visage et au final on voudrait nous faire acheter un serum à 90€? Y a comme un quiproquo non?
Alors là, elle a changé son fusil d'épaule.
Elle a commencé à nous parler de son parcours, que c'était dur de gagner sa vie avec ce métier, qu'après des années de galère elle a enfin trouvé un emploi stable grâce à cette compagnie vue qu'elle est seule avec son fils.
Qu'elle est payée à la commission en grande partie, que le temps qu'elle passe en soirée comme là, avec nous, ça empiète sur sa vie familiale.
Un ange passe...
Puis 2...
Puis 3...

Elle a rangé ses affaires en silence et elle est partie.

Voilà voilà...

J'ai bien conscience que j'ai eu particulièrement une expérience de crotte avec la vente à domicile.
Cette pauvre dame n'y était pour rien et à aucun moment nous ne l'avons agressée ou quoique ce soit. Au pire on lui a fait perdre 1h30 de son temps.

Mais quand-même, la vente à domicile, je ne peux pas, je ne peux VRAIMENT pas!
Plusieurs raisons à cela:

1/ Dans 99% des cas, ce sont des produits que je n'utilise pas
Pas de bio, pas de local, pas de naturel, pas d'éthique.

2/ Même si j'en utilisais, si j'ai besoin d'un truc, je vais l'acheter, je n'attends pas qu'il y ait une réunion.

3/ Le concept de "passer un moment sympa entre copines", alors là, mais alors là!!! J'ai juste envie de répondre à la personne qui me dirait ça qu'elle doit vraiment avoir des copines de crotte pour avoir besoin d'un support tel qu'une réunion de vente pour passer un bon moment!
Oui je sais, ce n'est pas très gentil de dire ça.
Mais je ne peux même pas comprendre comment on peut mettre "vente" et "passer un bon moment" dans la même phrase.
Moi si j'ai envie de passer un bon moment avec mes copines, on se fait un bon repas sans enfant, on va se boire un verre, faire une journée thalasso, se promener, que sais-je encore mais pas ça quoi!
Sans compter l'image de la femme que ça me renvoie, mais c'est un autre sujet!
Non, je n'ai pas besoin de dépenser de l'argent pour passer un bon moment!

4/ Ca pousse à la consommation.
Même si évidemment on vous dit qu'il n'y a pas d'obligation d'achat, énormément de personnes repartent avec "un petit quelque chose".
Parce que la vendeuse est sympa, ou alors parce qu'elle est très efficace et qu'elle a réussi à te faire croire que tu as besoin d'un truc dont tu ne connaissais même pas l'existence il y a 5 minutes.
Parce que ça te fait envie sur le moment et qu'arrivé chez toi tu te demandes au fait pourquoi tu as acheté ce truc.
Parce que tes copines ont rien acheté et que tu ne te sens pas de laisser repartir la vendeuse sans rien.
Parce que t'as pas envie de passer pour une radine devant ta belle-soeur.
Etc, etc...

5/ Parce que dans certaines entreprises qui utilisent cette méthode, les vendeurs sont sous-payés et sont même parfois obligés de payer de leur poche leur matériel de base. Ils sont donc obligés après de travailler comme des malades et de vendre à bloc, ne serait-ce que pour se rembourser!

Bref, vous l'aurez compris, je nourris une véritable aversion pour cette méthode de vente... mais pas pour ses vendeurs!
Si vous êtes une vendeuse à domicile de quoique ce soit, ne prenez pas ce billet d'humeur contre vous!

7 commentaires:

  1. Tout pareil, je déteste pour les mêmes raisons que toi, à part que ma seule expérience était organisée... par un amie. Elle m'a invitée et à l'entrée son mari nous a dit "Achetez-lui des produits hein!" (clin d'oeil "te sens pas forcée quand même"). J'ai pris une bougie qui valait la peau du uq et j'ai esquivé toutes les autres invitations. Comme toi je me sens obligée et ça ne correspond pas du tout aux produits que j'aime (naturels, pas emballés, fair trade). Ma copine a fini par arrêter elle m'a dit que pour 1 euro qu'elle percevait la compagnie s'en mettait 10 dans la poche... Arnaque à toi les niveaux et bien entendu on ne fustige pas les gens qui complètent leurs fins de mois difficiles ou gagnent leur vie comme ça!

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Même avec l'expérience je me suis fait avoir. La 1ère fois il y à 35 ans et la seconde il y a 3 mois (pour la fille d'une amie avec Tup. elle démarrait et avait besoin de sous ! ) j'aurais mieux fait de lui donner de l'argent, je n'aurais pas un bazar à ranger moi qui me désencombre (pour ne pas laisser à mes enfants un travail de titan le jour où je "partirai" . Je lis les blogs des licornes avec plaisir depuis plusieurs mois, vos conseils sont plein de sagesse et fort logique. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  4. Même sentiment, je les fuis, ça me met mal à l'aise. Je me suis fait inviter il y a plus de 6 ans "en traître" pour une session VORWERK (tiens, en cherchant l'orthographe sur internet, je réalise que c'est le Thermomix!!! ils ont bien fait de changer le nom :-P). J'étais vraiment emballée mais freinée par le prix. J'ai donc accepté d'organiser une démo chez moi le samedi suivant. La nuit a porté conseil, j'ai annulé le lendemain matin et je me suis fait pourrir par la démonstratrice. J'ai aussi été une fois invitée pour une séance soins à domicile: j'avais commandé (des soins hors de prix, surtout pour mes revenus de l'époque) et j'ai annulé 2 jours après car j'étais couverte de boutons! Comme je suis plutôt timide, ça me gêne énormément d'annuler. Donc maintenant je boycotte.... et je me sens beaucoup mieux!

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir, je suis vendeuse à domicile, et j'ai bien rit à votre discours. Par contre, je reconnais que l'annonce d'un soin gratuit pour arriver à une vente, c'est moyen... Il en faut pour tous les goûts, toutes les bourses et pour tous les besoins. Moi non plus je n'attends pas une vente pour voir mes amies. Et heureusement, toutes les entreprises de MLM ne se valent pas.
    Au plaisir de vous relire

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir, je suis vendeuse à domicile, et j'ai bien rit à votre discours. Par contre, je reconnais que l'annonce d'un soin gratuit pour arriver à une vente, c'est moyen... Il en faut pour tous les goûts, toutes les bourses et pour tous les besoins. Moi non plus je n'attends pas une vente pour voir mes amies. Et heureusement, toutes les entreprises de MLM ne se valent pas.
    Au plaisir de vous relire

    RépondreSupprimer
  7. j'ai beaucoup rit en lisant l'article ce matin et en même temps ça m'a fait peur qu'il y ait des personnes comme ça. Je suis depuis 1 an animatrice Tup �� et mon dieu mais quelle horreur de vivre un moment comme celui là ! se retrouver coincée dans un guet apen pareil car là clairement s'en est un ! jamais je n'aurai une idée pareil, je suis toujours très surprise de repartir de mes ateliers culinaires avec des ventes (même si on le fait pour ça ou pour s'équiper) car mon but 1er est de partager des astuces, montrer que l'on peut bien cuisiner sans passer des heures devant une casserole. Après on aime ou pas ce type de vente, mais je n'attend pas ces moments pour voir mes copines heureusement et elles ne viennent pas non plus pour ça ��

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?