dimanche 16 octobre 2016

Faut-il faire ses menus à la semaine, à la quinzaine ou au mois?

La question des menus et de la planification des repas revient sans cesse sur notre groupe Gestion Budgétaire, Entraide et Minimalisme.
En effet, faire ses menus et la liste des courses qui correspond sont pour nous la meilleure façon de faire des économies sur le budget alimentation, et en particulier d'éviter le gaspillage alimentaire.



Mais à quelle fréquence faire ses menus?
Nous allons essayer de dépatouiller tout ça!

Il n'y a pas une seule et unique méthode pour faire ses menus.

Menus à la semaine
Pendant longtemps, j'ai fonctionné en faisant mes courses une fois par semaine.
Faire ses menus à la semaine permet d'être au plus près de son stock.
Comme vous le savez, je suis contre le stock alimentaire, comme je vous l'explique en détail dans cet article.
Stocker à outrance ne vous permettra jamais de faire des économies, contrairement à ce que vous pourriez penser!
Les + des menus à la semaine:
- Pas besoin de beaucoup d'inspiration, il n'y a que quelques plats à anticiper.
- Chaque semaine vous faites le point sur ce qui vous reste et ne rachetez que le nécessaire. Vous êtes au clair sur votre stock et sur vos dépenses.
- Vous risquez moins d'avoir oublié quelque chose sur votre liste, et si cela arrive, vous avez moins de temps à attendre jusqu'aux prochaines courses.
Les - des menus à la semaine:
- Faire ses courses chaque semaine demande plus de temps, surtout si vous les faites à différents endroits.

Menus à la quinzaine
C'est la manière dont je fonctionne depuis environ 2 ans.
Je planifie mes repas pour 2 semaines, et je me rends dans mon magasin bio à cette fréquence pour acheter le sec. J'achète en même temps mes fruits et légumes pour une semaine.
Cela m'arrive également de prendre les légumes pour 2 semaines comme je l'expliquais dans cet article.
Si je ne les ai pas pris pour 2 semaines, je passe au magasin la semaine entre 2 pour faire un appoint, en combinant toujours avec un autre déplacement. Mon magasin bio se trouvant à 14 km de chez moi, je n'y vais pas exprès pour acheter quelques légumes.
Herveline fonctionne de cette manière également. Elle fait ses courses à la quinzaine, et elle récupère un panier de légumes d'un producteur bio et local chaque semaine. 
Les + des menus à la quinzaine:
- On passe moins de temps en courses. De mon côté, vu que ma liste est préparée avec soin, je ne passe jamais plus de 15/20 minutes dans le magasin 2 fois par mois.
Les - des menus à la quinzaine:
- Cela demande une plus grande organisation en amont pour ne pas gaspiller.
Votre menu doit tenir compte des aliments qui s'abîment ou se périment en premier, afin de les faire d'abord et ne pas les perdre. De mon côté, mon congélateur est mon meilleur allié!

Menus au mois... ou plus!
Certaines personnes font leurs menus au mois... ou même à l'année!
C'est le cas de Nanouch, maternante proximale ET organisée qui a fait ses menus sur l'année! Ses menus sont disponibles sur son blog!
Les + des menus au mois:
- Encore moins de temps passé en magasin!
Les - des menus au mois:
- Un très grand risque d'avoir oublié quelque-chose et de devoir se rendre au magasin entre deux!
- Besoin d'avoir un maximum d'inspiration pour anticiper de nombreux plats.
Pour ma part, je pense que la gestion des menus au mois ne peut se faire que par des personnes très très TRES organisées. L'organisation de Nanouch est très spécifique et lui convient.
Si vous commencez tout juste à vous pencher sur la planification de vos menus, préférez une gestion à la semaine ou à la quinzaine au début.
Plus vous serez à l'aise avec votre organisation, plus vous pourrez étendre la période.



Quelle est l'organisation qui VOUS convient?
Pour pouvoir s'astreindre à un fonctionnement régulier, il va falloir qu'il vous convienne. Chaque famille ayant des contraintes différentes et des particularités, il est important de trouver une routine qui colle à vos spécificités.

Voici quelques éléments à prendre en compte pour faire votre choix:
- L'éloignement des lieux d'approvisionnement par rapport à votre domicile: plus les magasins ou producteurs sont éloignés, plus les aller-retours fréquents vont perdre leur sens. Non seulement vous allez perdre du temps, mais vous allez également dépenser plus de carburant.
- La possibilité de combiner le fait de faire ses courses avec un autre déplacement: si votre magasin ou votre producteur se trouve sur le même trajet que votre travail, c'est tout bénèf'! Pour ma part, je joue beaucoup là-dessus.
Chaque semaine, je regarde mon planning sur mon Fil'buj et je vois comment je peux combiner un rendez-vous ou une réunion avec mes courses.
- Le temps dont vous disposez: avez-vous des enfants ou non, travaillez-vous à l'extérieur ou à votre domicile, quels sont vos horaires, etc?
- La capacité à s'organiser en amont: plus vous serez capable de vous organiser en amont, plus vous pourrez faire vos menus sur de longues périodes.
En effet, on ne le répètera jamais assez, pour ne pas gâcher et pour faire des économies, il faut planifier ses plats et faire sa liste en fonction!
Si l'organisation n'est pas votre fort pour le moment, préférez une planification courte, à la semaine par exemple.
- Le fait de vouloir beaucoup varier ses plats: plus on souhaite varier, plus il y a de plats à prévoir, et plus l'exercice se complique.
De mon côté, je cuisine quasiment toujours pour 2 fois. En plus, le week-end, nous mangeons souvent les restes ou bien je me débrouille avec ce qui se trouve dans mes placards. Et enfin, le soir nous mangeons essentiellement des salades composées ou des soupes.
Résultat: pour 2 semaines de menus, je n'ai à prévoir que 5 ou 6 plats.
Si vous voulez changer de plat à chaque repas, ce sont 14 plats que vous devrez prévoir!

Y a-t-il une différence de budget selon la fréquence de la planification des menus?
J'ai eu beau me poser la question dans tous les sens: non, je ne pense pas que ce soit la fréquence de la planification des menus qui ait une influence sur le budget, du moment que cette fréquence vous convient.

Pour moi, ce qui influence beaucoup le budget alimentaire, c'est:
- La composition des repas: sont-ils simples ou élaborés, contiennent-ils beaucoup d'ingrédients différents, comprennent-ils une entrée + un plat + un dessert, etc?
- La présence de protéines animales: rappelons qu'il est complètement inutile, voire néfaste sur le plan nutritionnel, de consommer des protéines animales à chaque repas. Celles-ci coûtant généralement cher, cela pèse sur votre budget alimentation.
- Le gaspillage alimentaire (je vous donne toutes mes astuces pour lutter contre le gâchis dans cet article).
- Une mauvaise organisation dans le combo menus/liste des courses. Quand la liste est bien adaptée au menu, plus de superflu et plus de gâchis: votre porte-monnaie vous remercie! Mais du coup: ATTENTION! Comme nous l'avons vu précédemment, l'organisation est plus difficile à mettre en place au fur et à mesure que le temps de panification s'allonge. Pensez-y!

*       *       *
J'espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair et vous aura donné quelques billes pour trouver VOTRE organisation!
N'hésitez pas à partager toutes vos astuces d'organisation des repas en commentaire! 

7 commentaires:

  1. Merci pour cet article. Je fais mes menus la semaine et je trouve que je manque de temps pour les courses. Je vais peut être essayé la méthode tous les quinze jours pour le sec. Je récupère un panier amap chaque semaine. Par contre, je manque très souvent d'inspiration. Comme pour l'approvisionnement, je ne me fourni pas encore tout en biocoop, le budget colle pas, j'ai essayé, mais ça dépasse, encore trop. Je suis preneuse d'astuces. Herveline m'a conseillé de faire mon lait végétal maison ( avoine) c'est génial. Oui nous sommes végétariens.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet article qui aide beaucoup!
    Ici on a trouvé notre rythme de croisière : menu à la semaine
    Du coup on s(organise à deux : partage des courses :
    Je fais marché et magasin bio le samedi matin ( tout à coté)!
    Le stock vrac secs une fois par mois chez Day by Day: le mardi soir quand je fini à 16H00 et en fonction de ce qu'il reste dans les vocaux, j'alterne chaque mois, le type de pâtés, de céréales etc..
    Monsieur passe à l'épicerie: dans la semaine dés qu'il peut et que la liste est complète ( en générale c'est le week ends )c'est lui qui récupère tous les 15 jours la commence ruche ( dans ce cas selon ce qu'il me reste le samedi, soit je complète un peu, soit je zappe le marché) et une fois par mois Picard ( oui c'est notre envers, on prends en bio quand même, le boucher à paris est hors de prix; mais chaque week ends on s'offre de la viande bio du marché)!
    Bref on s'en tire pas mal , on est dans les cordes du budgets: soit un peu moins, soit pile polie! Vu qu'on est passé au 3/4 bio on a calculé et prévu 300€ avant moitié moitié c'était 200- 240( Granby max)!
    Mais ma gestion licorniène des menus, des plats, des congélations aide beaucoup!
    Pour certain article d'épicerie, on fait maison: lait végétal, plus de levure, gâteaux maison, bouillon de légumes et volailles, chapelure etc...
    Je vais même me lancée dans les pates à tarte maison, à congeler!
    Les steak végétaux maison, yaourts; bref on mnge mieux et on dépense pas plus, on cuisine à deux; de bons moments de partage!

    RépondreSupprimer
  3. merci beaucoup pour cet article très bien fait et qui tombe à point pour moi. Je faisais mes planning repas à la semaine avant mais entre temps j'ai laissé tombé (qu'à cause de mauvaises excuses...)
    Là je m'y remets et j'ai du mal car le choix des commerçants proche de mon domicile n'est pas terrible (rien à moins de 10-12km et encore il s'agit de supermarché classique). J'ai bien un petit magasin bio mais il est PETIT, sinon c'est 45-50mn de route pour l'aller dans un vrai supermarché bio. Ensuite en local ben pas grand chose à part 3 libre cueillette mais qui n'ont pas tout non plus, pas forcément bio et qui sont fermés en automne et hiver et idem, à plus de 10km de chez moi :-(

    RépondreSupprimer
  4. Salut :) Perso je fais à la quinzaine mais avec le même menu chaque semaine.
    Ça me permet de faire les courses 2x par mois seulement au Drive et donc de gagner pas mal de temps. Et tous les samedi, on fait un petit tour au marché pour les tomates (le reste des légumes sont surgelés) et les fruits + la viande de temps en temps, que je congèle.

    RépondreSupprimer
  5. C'est en lisant le blog d'Herveline que j'ai commencé à établir mes menus pour la semaine. J'ai listé tout ce que j'aimais cuisiner et manger, avec la participation de mon homme ;) J'ai donc un tableau avec 44 plats, ce qui me permets de varier chaque semaine :) J'ai la chance d'avoir un biocoop à 10mn à pieds, je peux donc me permettre de faire les courses à la semaine :)
    J'ai constaté qu'on ne gâchait plus d'aliments (même si ça ne nous arrivait pas souvent), et que notre budget alimentaire a un peu baissé :)

    RépondreSupprimer
  6. Depuis un peu plus d'un an je fais mes menus sur 15 jours, c'est effectivement un peu de boulot mais quel gain de temps après. Je prend au drive le ménager, boisson et tout ce qui est frais chez mon primeur, poissonnier, boucher... on mange peu de viande mais on quitte à en manger autant quelle soit bonne. Je viens de lire ton article sur la pleine conscience et notamment le passage qui t'a déclenché vers le végétarisme puis végétalisme... je m'interroge depuis quelque temps on verra. Ce qui est sure c'est que nous privilégions les produits de qualité, l'achat vers nos producteurs de la région et le fait maison. Plus aucun yaourts et crème dessert achetés depuis 2 mois et ce qui me fait plaisir c'est quand mes enfants me disent "maman c'est vachement bon"

    RépondreSupprimer
  7. Je fais mes menus de la semaine après avoir récupéré mon panier de l'égumes à l'amap le jeudi soir. J'aime cette fréquence car je prends le temps de chercher des recettes simples pour utiliser mes légumes et au passage j'essaye de faire avec ce que j'ai déjà dans les placards. Même si la route est longue j'ai déjà bien diminué mon budget courses tout en intégrant beaucoup plus de bio et de produits de base de qualité. Parfois j'ai envie d'autre chose en cours de route, je ne me met alors pas la pression et je décale mes menus en empiétant sur la semaine suivante. C'est très très rare que je jette quelque chose, mon frigo est toujours plein de produits dont j'ai besoin, et c'est une aide de taille pour optimiser mon temps de préparation des plats. Je pense que sans menus c'est très difficile de tenir un budget effectivement. bisou de licorne :)

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?