samedi 7 janvier 2017

Challenge gratitude #1: Herveline, merci...

Je vais commencer sur les chapeaux de roues ce challenge gratitude (je vous explique le déroulé de ce challenge dans cet article), je vous préviens tout de suite.

La difficulté va être très grande dès le début car je vais m'adresser à une personne qui a du mal à recevoir la gratitude, une personne pudique et avec qui je suis pudique moi aussi.
Mais ce challenge est important pour moi, donc pas question de faire ma chochotte, allez, je me jette à l'eau!

Herveline, merci...

Je t'ai rencontrée, virtuellement d'abord, il y a un peu moins de 2 ans.
Tu intervenais sur un certain nombre de groupes Facebook où je me trouvais également, et j'étais frappée par tes interventions. A chaque fois je me disais: "Mais ouiiiiiiiiii, mais c'est çaaaaaaaaaa, c'est exactement çaaaaaaaaaaaaaa!!!".
Tu arrivais à mettre en mots ce que je ressentais, mais à le formuler tellement mieux que moi.
Tu étais une blogueuse, comme moi, et j'appréciais beaucoup tes articles.

Nous avons commencé à discuter de plus en plus souvent en privé, et nous étions vraiment sur la même longueur d'ondes. De A à Z.
Nous avons décidé de nous lancer dans l'aventure de créer notre propre groupe Facebook, sans savoir du tout (mais alors DU TOUT!!!) à ce moment-là, où ça allait nous mener.

Les mois ont passé et je constatais chaque jour que c'était un vrai plaisir de gérer ce groupe avec toi.
Nous étions animées de la même flamme, nous avions les mêmes envies pour le groupe et surtout, c'était tellement simple de bosser avec toi.

En mars, une grosse maison d'édition t'a proposé d'écrire un livre.
Quand tu m'as annoncé ça, j'étais tellement heureuse pour toi!!! Mon cœur battait la chamade!
Tu ne m'as pas demandé directement de l'écrire avec toi, comme si c'était évident de ton côté.
Il a fallu que plusieurs heures plus tard je te demande: "Mais... Quand tu dis "on", c'est..."
Tu m'as offert une opportunité magnifique.
La directrice de collection nous a mises en garde toutes les 2 sur le fait d'écrire un livre à 2, tu te rappelles? Conflit des ego, toussa toussa.
Aujourd'hui, quelques semaines seulement avant sa sortie, je peux dire que je n'ai AUCUNE peur.
Travailler avec toi pour écrire ce livre, malgré le poids que ça nous a mis sur les épaules à une certaines période, ça a été merveilleux.
Tu sais que je déteste travailler avec des gens, mais avec toi c'était tellement facile.



Voilà, pour la partie factuelle, c'est assez simple.
Mais en fait j'ai juste décrit quelques faits, je ne t'ai pas vraiment remerciée.
Alors je me retrousse les manches et je me lance:

Merci d'avoir croisé mon chemin.
Merci de m'avoir fait comprendre que je n'étais pas seule avec mes idéaux un peu chelou, voire même un peu lourdingues.
Merci de m'avoir permis en grande partie de devenir moi en mieux.
Merci de ta gentillesse, de ta constance et de ta confiance, qui m'ont permis de me débarrasser de la grosse colère qui était en moi et de la transformer en énergie créatrice.
Merci pour tes chansons en espagnol qui chassent les nuages et éclaircissent le ciel.
Merci pour tous les sujets passionnants que nous pouvons aborder sans tabou.
Merci pour tes pétages de plombs et tes délires compréhensibles seulement de toi-même. 
Merci de ta bienveillance qui est un modèle pour moi et dont je suis encore tellement éloignée.
Merci de ta patience, et même de ton abnégation.
Merci pour tes références filmographiques et littéraires que je ne comprends jamais.
Merci d'être ma multipote à la pensée en arborescence qui fait qu'on peut parler de 4 choses à la fois d'une manière tout à fait naturelle.
Merci pour cet exemple de don de soi que tu me mets sous le nez chaque jour.
Merci de supporter mes plaintes et mes doutes au quotidien.
Merci pour tes envers de la connasse.
Merci d'apaiser mes peurs.
Merci pour notre petit passé commun et notre grand futur à venir.

Merci <3 ...

Voilà.
Euh.
Bon bah.
Salut


6 commentaires:

  1. merci pour cet article, émouvant à lire tant on y découvre une sensibilité pudique, un grand amour pour votre amie... jolie rencontre, une belle et véritable amitié

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle histoire, réelle, concrète ! J'adore. Bravo !

    RépondreSupprimer
  3. Quelle belle rencontre! Comment ne pas croire au destin après tout ça, vous deviez vous rencontrer ;)

    RépondreSupprimer
  4. Mais que c'est beau, beau, beau.... <3

    RépondreSupprimer
  5. Que c'est beau 💚 J'ai eu la chance de rencontrer Herveline en mai dernier et cette brève rencontre ne m'a donné qu'une envie : celle de la revoir et d'apprendre à mieux la connaître, tellement je la trouve inspirante !

    RépondreSupprimer
  6. En effet, Herveline est une belle personne!

    RépondreSupprimer

On en cause ensemble?